Le Sénégal est l’une des plus grandes destinations ornithologiques du monde. Il représente un sanctuaire d’oiseaux prisé par les ornithologues. Situé à l’extrémité ouest du continent africain en position de transition entre le désert au Nord et la forêt humide au Sud, le Sénégal dispose de nombreux et variés écosystèmes. Le pays est en grande partie recouvert d'une végétation arborée favorable au développement de l'avifaune.
En effet, grâce à son environnement humide et ses paysages richement colorés, le Sénégal est immensément peuplé d’oiseaux résidents ou de passage de toutes formes et de toutes tailles. Il reçoit à travers ses parcs et réserves d’importantes vagues d’oiseaux exotiques venant de par le monde. Ainsi, le Sénégal offre des sites ornithologiques de notoriété mondiale parmi lesquels la région de Saint-Louis.

Elle abrite d’une part, le parc national ornithologique de Djoudj classé site d’importance internationale (Ramsar), patrimoine mondial de l’Unesco et troisième réserve ornithologique mondiale. Le parc national du Djoudj est l'un des plus beaux sanctuaires ornithologiques du monde. Il rassemble chaque année, en plus de ses populations autochtones remarquables, quelque trois millions d’oiseaux d'eau migrateurs venant d'Eurasie répartis en 350 espèces. On peut y voir d'importantes colonies de sarcelles d'été, sarcelles d'hiver et sarcelles marbrées, plusieurs familles de canards, des oies de Gambie, des pélicans, des flamants roses ou nains, des ibis, des hérons, des spatules, cigognes etc.

Et d’autre part, le parc national des oiseaux de la Langue de barbarie s'étendant sur 2.000 hectares est une bande de terre qui sépare l'Océan du fleuve Sénégal. Il accueille de nombreuses espèces d'oiseaux (sternes à bec rouge, goélands railleurs, mouettes, pélicans ou flamants roses etc.

Aussi, le Sénégal abrite dans la région du delta du Saloum, classé patrimoine mondial de l’Unesco, zone humide d’importance internationale (Site Ramsar) et réserve de biosphère, un important parc national couvrant 73.000 hectares. Dans un paysage de dunes de sable et de mangrove, puis de forêt de baobabs, rôniers et cocotiers, se trouve le parc national du delta du Saloum qui est le troisième parc ornithologique de l’Afrique de l’Ouest avec près de 150 espèces d’oiseaux migrateurs qui y sont annuellement enregistrées. Le parc est aussi le premier site de reproduction des sternes royales et caspiennes au monde.

Egalement le parc des îles de la Madeleine, le sentier de Mbour, les Niayes de Dakar et la basse Casamance constituent aussi des sites ornithologiques avec plus de 350 espèces  d’oiseaux.

La région du Ferlo est célèbre pour ses rapaces, espèces déserticoles et de mares temporaires.

Le parc national de Niokolo Koba dans la région du Sénégal Oriental couvre près de 913 000 hectares. Classé patrimoine mondial de l’Unesco et réserve de biosphère, il compte près de 400 espèces d'oiseaux : grande outarde, grue couronnée, calao terrestre, aigle martial, bateleur, dendrocygne veuf, etc. L’avifaune est essentiellement soudanaise.

Ecotour Voyage Nature

 

Sénégal nature et culture en images


Photos du Sénégal proposées à tous ceux qui rêvent de ce beau pays. EcoPhotos

EcoVidéos


Vidéos du Sénégal proposées à tous ceux qui rêvent de ce beau pays. EcoVidéos
artdeco-h-328x140-4.jpg