Découverte du fabuleux trésor ornithologique caché de Dakar

Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2012 JoomlaWorks Ltd.

L’ornithologie à Dakar, la plus grande métropole de la côte ouest africaine, peut ne pas sembler être une activité logique dans une telle zone habitée, mais à Dakar et sa périphérie, vous y trouverez un ensemble de sites surprenants où vous pouvez profiter de la vie des oiseaux. Les oiseaux des zones humides de Dakar, les oiseaux de mer des îles côtières et les oiseaux de l'écosystème savane de l'intérieur peuvent être observés de tout près. Venez observer, étudier et photographier les oiseaux dans leur milieu naturel d’une richesse insoupçonnée au cœur de la région de Dakar, située sur une presqu’île. Un guide-interprète expérimenté, vif et fin connaisseur de l’ornithologie de la région vous accompagnera durant tout le voyage. Les sites naturels que nous vous proposons de découvrir et qui abritent de magnifiques oiseaux se situent le long de la côte. Ce sont les marécages du Technopole, le parc forestier de Hann, le Lac Rose, le littorale de Bargny, le littorale de Diamniadio-Toubab Dialaw et enfin le parc national des îles de la Madeleine, le plus petit parc marin au monde.
Vous déciderez de la durée de votre voyage à Dakar en fonction de l'intérêt que vous porterez aux activités ornithologiques de découverte et d'observation que nous proposons ci-après et du devis qui vous sera fourni.

Cliquer ici pour consulter la liste des 192 espèces d'oiseaux de Dakar et de sa périphérie

A la rencontre des oiseaux du Technopole, le "Djoudj" au cœur de Dakar
Durée : 1/2 journée
Date : Toute l'année
Les Niayes sont constituées de dépressions interdunaires où l’effleurement de la nappe phréatique est propice au développement d’un climat de type guinéen. Le système des Niayes s’étire tout le long de la grande côte jusqu’au cœur de la presqu’île de Dakar. La grande Niaye de la région de Dakar abrite le Technopole, une zone humide de près de 200 hectares, limitée au Nord par le quartier Golf-Nord de Guédiawaye, au Sud par l’autoroute, à l’Est par l’agglomération de Pikine et à l’Ouest par Cambérène.
En vous rendant sur le site du Technopole vous serez frappés par le nombre impressionnant d’espèces d’oiseaux remarquables que vous pouvez y rencontrer comme les dendrocygnes veufs, hérons et aigrettes, balbuzard pêcheur, poule sultane, vanneaux, oedicnèmes du Sénégal, pélicans gris, martin-pêcheur pie, etc. Il est tout à fait extraordinaire de trouver au cœur de la capitale sénégalaise un site qui, en bien des aspects, rappelle le célèbre sanctuaire des oiseaux du Djoudj. Ne soyez pas non plus étonnés par le gracieux survol des grands flamants ou encore que vous découvriez, sur les bancs de sable, des centaines de cormorans, séchant leurs plumes au soleil. Le technopole est un site de reproduction pour la sauvagine en Afrique et un site d'hivernage pour certains migrants, comme les flamants, limicoles, etc.
C’est l'une des meilleures zones d'oiseaux de Dakar. Les ornithologues ont pu classifier, au cours des dernières années, 153 espèces d’oiseaux. Il n’est donc pas étonnant que le site du Technopole figure dans la liste des sites ornithologiques que les spécialistes avisés conseillent à leurs pairs.
Dans cet endroit paradisiaque, les oiseaux ne sont pas les seules espèces à profiter des conditions naturelles qui règnent. Les plans d’eau ont aussi favorisé le développement d’importantes colonies de plantes aquatiques. Les roseaux en sont les plus visibles. On y rencontre même des espèces de mangroves ! En outre, certains de ces plans sont colonisés par des espèces de poisson, la carpe en particuliers, qui constituent une source d’aliments non négligeable pour certains oiseaux comme les pélicans. On y dénombre également des petits mammifères ainsi que des reptiles dont des tortues et des pythons.

Le parc forestier de Hann : une escapade ornithologique hors du temps
Durée : 1/2 journée
Date : Toute l'année
Le parc forestier de Hann, un havre de verdure au cœur de Dakar, se situe à 6 km environ du centre ville. Il couvre une superficie totale de 52 ha et constitue un lieu très agréable pour la découverte de la flore et de la faune sénégalaise. On y compte aujourd’hui plus de trois cent espèces de la flore sénégalaise. Il abrite également un grand lac artificiel, une merveille de la capitale, où des milliers d’oiseaux migrateurs viennent s’y reposer tout au long de l’année.
Un coin où règne un calme plat et où l’on respire la nature, loin des bruits et des pollutions de toutes sortes de la ville. Les chants mélangés d'un grand nombre d'oiseaux sont les seuls bruits qui se font entendre.
Dans cette étendue d'eau vivent aussi quelques espèces animales comme des varans, de petits poissons, entre autres, servant de nourriture aux oiseaux qui y viennent en nuées au coucher du soleil.
La zone humide du parc est intéressante pour l'observation des oiseaux et la forêt vous permet d’observer les passereaux et autres oiseaux locaux. Le parc forestier de Hann est le domaine de plusieurs espèces d'hérons et aigrettes, pélicans roses, coucal du Sénégal, tisserins et travailleurs à bec rouge, guêpiers, vautours, milans, souimangas, touraco gris, merles métalliques, youyous, perruches à collier, etc.
A coté du parc forestier se trouve un parc zoologique de sept hectares, dont quatre aménagés avec des cages, des fosses, des enclos ou des volières. On y dénombre 134 pensionnaires, notamment des gazelles, des zébus, des oryx, des hyènes, des phacochères, des singes, des lions, des crocodiles, ainsi que divers oiseaux, notamment des marabouts et des calaos.

Observation d’oiseaux au Lac Rose
Durée : 1 journée
Date : Toute l'année
Etendu telle une oasis entre la savane et la plage, sur 5 km de long pour 800 m de large, et séparé de l'océan par un interminable cordon dunaire planté de filaos, le Lac Rose est une véritable curiosité naturelle. Il fait partie de l'échantillon de lacs côtiers qui s'alignent le long de la Côte Nord du Sénégal également appelée Grande Côte ou Zone des Niayes, du Gandiolais à la Presqu'île de Dakar. A 45 kilomètres de la ville de Dakar, vers le Nord, une des merveilles du Sénégal : un lac à la couleur bien particulière, un produit de la "pêche" tout aussi original et de superbes oiseaux. Ce lac a des caractéristiques particulières : par un phénomène inexpliqué il est devenu, il y a maintenant 40 ans, rose. Et oui ! Selon les heures sa couleur vire du rose au mauve. Or cette couleur n'est pas seulement un effet d'optique : en prenant l'eau dans votre main, l'eau est toujours rose.
Alors pourquoi ? Cette couleur est en faîte due à la présence au fond du lac d'une algue microscopique qui oxyde le fer de l'eau salée. La couleur est plus impressionnante quand le soleil est au zénith et pendant la saison sèche. Un beau spectacle à ne pas manquer ! Vous pouvez aussi contempler la récolte de sel par les populations autochtones. Les hommes, le corps enduit de beurre de karité, s'enfoncent dans les eaux du lac pour percer la croûte du fond du lac et en extraire le sel. Celui-ci est alors transporté sur les rives à bord de barques à fond plat que les femmes déchargeront pour déposer le sel en tas.

Des oiseaux de toute beauté
De la rive du lac on a l'impression que les eaux du lac sont animées d'ondulations permanentes. Cette illusion vient des myriades d'oiseaux qui volent sans cesse au dessus des eaux tranquilles. Vous pourrez voir dans le site du lac et ses environs des flamants, balbuzards pêcheurs, des pélicans, le coucal du Sénégal, des calaos à bec noir, des tourterelles et pigeons, touracos gris, mouettes et goélands, sternes, merles métalliques, astrildidés, des échassiers de toutes espèces, etc.
Au bord du lac, dans l'écume blanche formée par le sel ou dans les flaques en retrait se nourrissent des centaines de limicoles forts peu farouches. La vedette est incontestablement le vanneau éperonné bien représenté tout autour du lac. Parmi les limicoles, l'échasse blanche, les chevaliers gambette et sylvain, le grand gravelot et le bécasseau minute sont les plus nombreux.
Le Lac Rose est un site plus qu'intéressant pour l'observation à faible distance et la photographie des oiseaux.

Les oiseaux de rivage de Bargny
Durée
: 1/2 journée
Date
: Toute l'année
Le littoral de Bargny est la zone qui est située entre la ville Rufisque et la ville de Bargny. Sur le long de la côte de nombreux oiseaux de rivage se rassemblent et il est intéressant de les observer. C’est aussi un sport pour tous.
Les oiseaux de rivage font partie des oiseaux les plus intéressants, les plus importants et les plus spectaculaires du Sénégal. De nombreuses espèces composent la grande famille des oiseaux de rivage du littoral de Bargny, y compris les mouettes et goélands, sternes, limicoles, etc.
Ces oiseaux passent une grande partie de leur temps en terres humides et tirent leur nom du fait qu’ils se retrouvent souvent le long de rivages d’océans, de lacs et d’autres zones humides ou marécageuses.

Ornithologie sur le littorale Diamniadio - Toubab Dialaw
Durée
: 1 journée
Date
: Toute l'année
Adossé à des falaises rouges, Toubab Dialaw est un village de pêcheurs qui s'étend le long d'une jolie plage assez sauvage et peu fréquentée. Le site se transforme en brasier écarlate au coucher du soleil, un spectacle remarquable. Prisé de longue date pour son charme et sa tranquillité, le village attire de nombreux Dakarois. Le coeur de Toubab Dialaw est aussi un haut lieu de la création artistique sénégalaise.
Le littoral allant du village de Diamniadio au village de Toubab Dialaw est très riche en oiseaux marins. L’écosystème de savane de l’intérieur offre la possibilité d’observer le vanneau à tête noire, le petit calao à bec rouge, le gonolek de Barbarie, le tisserin et de nombreux oiseaux passereaux, etc.

Chez le Phaéton, oiseau emblématique des îles de la Madeleine
Durée
: 1/2 journée
Date
: Toute l'année
Le Phaéton,  Phaeton aethereus mesonauta, qui appartient à l'ordre des Pélécaniformes et à la famille des Phaéthontidées, constitue une grande curiosité. C'est un oiseau d'une beauté exceptionnelle qui mesure 90 à 105 centimètres de long pour une envergure de 99 à 106 centimètres. Il a le dessus barré et le trait oculaire noir. Il présente un plumage blanc et noir par endroits, un bec rouge et une queue faite de longues plumes qui lui confère le nom de "Paille en Queue". Il l'agite élégamment au cours de la parade nuptiale.
Le Phaéton est une espèce pélagique, c'est à dire exclusivement présente en haute mer. C'est un excellent voilier mais incapable de marcher. Les Phaétons vivent en pleine mer et ont parfois été observés à plusieurs centaines de kilomètres de toutes terres. Ils trouvent leur repos en se posant sur l'eau et sont très rarement observables à terre en dehors de leur période de reproduction. Cependant, ils ne se reproduisent que dans trois lieux au monde : les îles Asunción, du Cap Vert et nos chères îles de la Madeleine à architecture spectaculaire de par ses colonnades prismatiques.
Les îles de la Madeleine qui sont localisées à Dakar au Sénégal offrent des conditions favorables à la survie du Phaéton. En effet, il s'y trouve une grande richesse biologique : abondance de poissons très variés, de mollusques, de crustacés et de micro organismes ; par ailleurs, le parc accueille d'autres colonies nicheuses et migratrices d'oiseaux aquatiques tels que certaines sternes, le cormoran, le fou de bassan, le labbe à longue queue, le milan noir, le bécasseau minute, le balbuzard pêcheur, l'aigrette, le héron cendré, etc.
La géologie n'est pas en reste pour ces oiseaux dans la mesure où les îles présentent des côtes en falaises contenant de nombreuses cavités qui leur servent de nids. Ces falaises sont d'une beauté singulière de par leurs colonnades en forme de prisme. De plus ces îles vous accueillent à l'entrée par une piscine naturelle taillée dans la roche. L'érection des îles en parc national et leur caractère sacré pour la population (demeure du génie protecteur des lébous de Dakar, Ndeuk Daour qui s'oppose à toutes installations humaines), les protègent ainsi des impacts anthropiques. Ceci a favorisé l'implantation des oiseaux dans les îles.

  • Observer et connaître les oiseaux d’eau, de mer et de savane de Dakar
  • Découvrir, connaître et acquérir une expérience positive
  • Connaître les fonctions et la valeur des milieux humides de Dakar pour le maintien des zones inondables ainsi que pour la protection du littoral
  • Prendre connaissance du développement des politiques nationales des zones humides de Dakar comme étant un habitat pour les oiseaux d’eau et source de vie pour les populations
  • Voyager équitable et responsable
  • Contribuer à la conservation des oiseaux et de leurs habitats

Idrissa NDIAYE, guide-interprète chevronné de l’ornithologie des régions sénégambiennes, trilingue (français-anglais-allemand), responsable des programmes ornithologiques du voyagiste Ecotour, est diplômé de l'Ecole Nationale des Eaux, Forêts et des Parcs Nationaux du Sénégal avec une spécialisation en ornithologie. Il intervient depuis 1996 au Parc National des Oiseaux de Djoudj (3ème réserve ornithologique du monde) dans la gestion des oiseaux et de leurs habitats. Expert ornithologue et consultant international il est également coauteur de plusieurs ouvrages ornithologiques.
Il vous accompagnera et vous assistera tout au long de votre voyage ornithologique dans l’observation et l'identification morphologique et vocale des oiseaux, la découverte des mœurs, stratégies et comportements des espèces observées et dans l’acquisition des connaissances sur la biologie des espèces. Avec beaucoup de pédagogie l'unique expert ornithologue africain de la sous-région vous transmettra son savoir à travers des commentaires passionnés très riches en connaissances avifaunistiques.
 

Sénégal nature et culture en images


Photos du Sénégal proposées à tous ceux qui rêvent de ce beau pays. EcoPhotos

EcoVidéos


Vidéos du Sénégal proposées à tous ceux qui rêvent de ce beau pays. EcoVidéos
Séjour ornithologique à la carte
Dates de départ
A vous de décider !
Demandez un devis
Il n'y a aucune limite (budget, nombre de voyageur, date, durée, etc.) à ce que vous pouvez nous soumettre.
Code de conduite
Conditions de ventes
Accompagnateur

Idrissa NDIAYE, guide-interprète chevronné de l’ornithologie des régions sénégambiennes, trilingue (français-anglais-allemand), responsable des programmes ornithologiques du voyagiste Ecotour, est diplômé de l'Ecole Nationale des Eaux, Forêts et des Parcs Nationaux du Sénégal avec une spécialisation en ornithologie. Il intervient depuis 1996 au Parc National des Oiseaux de Djoudj (3ème réserve ornithologique du monde) dans la gestion des oiseaux et de leurs habitats. Expert ornithologue et consultant international il est également coauteur de plusieurs ouvrages ornithologiques.
Il vous accompagnera et vous assistera tout au long de votre voyage ornithologique dans l’observation et l'identification morphologique et vocale des oiseaux, la découverte des mœurs, stratégies et comportements des espèces observées et dans l’acquisition des connaissances sur la biologie des espèces. Avec beaucoup de pédagogie l'unique expert ornithologue africain de la sous-région vous transmettra son savoir à travers des commentaires passionnés très riches en connaissances avifaunistiques.
artdeco-h-328x140-4.jpg