Au vert Kafountine pour un séjour écotouristique de détente et de découverte : JOURS 4-5

Jours 4-5 : Repos et détente au campement Kansala Ta Toto

Motivations du participant :
- Détente et de repos dans un cadre naturel
- Voyager équitable et responsable

Principales attractions :
- Calme, isolement et beauté naturelle du site
- Population hospitalière
- Possibilité d’activités balnéaires
- Découverte de l’architecture locale traditionnelle

Présentation :

Historique :
L’histoire de la région de Casamance est d’une singularité affichée.
En effet, il y’a de cela 7 siècles, c'est-à-dire au XIV siècle, les Diolas, chassés de l'empire du Mali par les Mandingues, s'installèrent le long du fleuve Gambie et se déplacèrent progressivement vers le Sud : le fleuve Casamance.

Au siècle suivant, les Portugais débarquèrent aux îles du Cap Vert, pour ensuite  s'installer à l'île de Gorée avant de descendre dans le sud à la recherche d'esclaves.

En 1645, le Portugais Gonçalo Gamboa Ayale créa le comptoir de Ziguinchor. Le commerce d'esclaves était rendu possible par la voie fluviale.

Ce fut en 1836 que les Français s'installèrent à Karabane puis en 1838, ils fondèrent le comptoir de Sédhiou afin d'exploiter l'arachide, puis le caoutchouc.

A cette époque, la puissance colonisatrice était confrontée aux assauts des ethnies guerrières (Mandingues), et les Diolas se révoltèrent en 1857et attaquèrent Karabane en 1858.

En 1888, les Français rachetèrent Ziguinchor aux Portugais et de 1888 à 1914, les grandes sociétés commerciales viennent s'installer, compte tenu de la facilité de  l'accès maritime.

Ziguinchor supplante Karabane comme chef lieu de la Basse Casamance en 1907.
Pendant toute cette période, la résistance Diola continue activement jusqu'en 1914 et même après.

Le site :

Située au Sud du Sénégal, la Casamance couvre une superficie de 29 000 km2 avec une population de quelque 800 000 habitants.

Elle est limitée au Nord par le fleuve Gambie et à l'Est par l'océan Atlantique avec 86 km de côtes.

Favorisée par le climat, la terre de la région est fertile. Pourtant l'économie régionale est essentiellement basée sur l'agriculture, 80% de la population sont paysans.

L’abondance des pluies, la fertilité du sol, le fleuve, le doux climat, etc. font de la Casamance le grenier du Sénégal. C'est la région la plus arrosée avec en moyenne une précipitation de 1 400 mm par an.

Le riz avec 30 000 ha et une production annuelle de 23 000 tonnes est l'activité dominante.

La Casamance dispose également de production de fruits tels que mangues, oranges, bananes, ananas.

Elle est généreusement dotée de plantons en raison de son fleuve de plus de 300 km, ses côtes et ses multiples bolongs. C’est ce qui explique d’ailleurs la présence de beaucoup de types de poissons tels que les carpes rouges, barracudas, crevettes, langoustes, etc.

Dans un coin de la Casamance se trouve le village de Kafountine qui est situé en bord de mer à 5 500 km d'Yzeure.

Ce village compte quelques 16 000 âmes.

L’économie est essentiellement constituée d’agriculture, d’arboriculture et de pêche.

On y trouve presque ce que l'on cherche pendant les vacances, une côte de 20 km avec de sable fin, plages tranquilles, avec cocotiers, manguiers, etc.
L’agriculture est importante à Kafountine. Les principales cultures sont le riz, le mil, les cacahuètes. On trouve aussi beaucoup d’arbres fruitiers tels que les mangues, les bananes, les oranges,etc. Une occasion pour manger des fruits succulents quelle que soit la saison de l'année.

Kafountine est le point de départ de toutes les excursions en pirogue à l'île des oiseaux, à la réserve ornithologique de Kalissaye créé en 1978 et qui couvre 16 ha à l'embouchure du bolong Kalissaye au Sud du village.

Activités :
Ces deux jours vous permettront de jouir profondément d’un repos et d’une détente réparateurs.

Vous y trouverez, à l’instar de toute la population de la Casamance, un personnel accueillant. Vous ne manquerez pas de retrouver la tranquillité, la simplicité des choses authentiques, la disponibilité des travailleurs, tout étant fait pour rendre votre séjour agréable.

Le campement Kansala Ta Toto dispose de trois cases bungalow avec 6 chambres triples d’une capacité de quinze personnes. Les cases sont construites avec commodité mais le tout dans un style traditionnel. Vous aurez ainsi l’occasion de prendre connaissance de l’architecture traditionnelle de ce village.

Situé en pleine nature, le campement est loin du tourisme de masse. Il vous permet de découvrir de la Casamance, région authentique et exotique.
Vous pourrez ainsi vous baigner à volonté et à tout moment étant donné que le campement est très proche de la plage.

Vous aurez le loisir de déguster le menu local avec des plats succulents comme le kaldou, mafé, thieboudiene tout comme le menu international.
A la suite de ces deux jours, vous aurez l’occasion de vous détendre et de vous reposer à fond.

Les deux autres jours seront consacrés à des excursions.

 

Sénégal nature et culture en images


Photos du Sénégal proposées à tous ceux qui rêvent de ce beau pays. EcoPhotos

EcoVidéos


Vidéos du Sénégal proposées à tous ceux qui rêvent de ce beau pays. EcoVidéos
Programme détaillé

9 jours / 8 nuits - Dakar / Dakar

Jour 1 : Arrivée à Dakar
Jour 2 : Transfert à Ziguinchor
Jour 3 : Transfert à Kafountine
Jours 4-5 : Repos et détente à Kansala Ta Toto
Jour 6 : Ile aux oiseaux, cours de danse et de djembé
Jour 7 : Découverte des villages
Jour 8 : Retour sur Dakar
Jour 9 : Tour de ville de Dakar et fin de séjour
La destination que nous vous proposons ne s'explique pas.
Elle se vit, elle se respire, elle s'observe, elle s'écoute et elle
se découvre
Dates de départ
A vous de décider !
Demandez un devis
Il n'y a aucune limite (budget, nombre de voyageur, date, durée, etc.) à ce que vous pouvez nous soumettre.
Informations pratiques
Code de conduite
Conditions de ventes
artdeco-h-328x140-2.jpg