Au cœur de la réserve de biosphère du delta du Saloum par les artères du Sénégal naturel et culturel : JOUR 8

Jour 8 : Découverte des écosystèmes de mangrove, de forêt et de savane


Activités :

Le matin :
Ce jour sera exceptionnel car nécessitera beaucoup de vigilance et de silence de notre part pour guetter les animaux. A pied nous emprunterons un sentier écologique aménagé qui nous permettra de voir les animaux aussi bien marins que terrestres des forêts et savanes.

Le départ sera pris à partir du campement de "Keur Bamboung". Nous entrons dans les bolongs pour découvrir les trois espèces constituant la mangrove que sont Rhyzophora mangle, Rhyzophora racemoza et Avicennia.

  • Avicennia se caractérise par un tronc unique et ne dispose pas de racines échasses. C’est la raison pour laquelle il n’est pas trouvé dans l’eau mais du côté de la terre.
  • Rizophora racemosa, de petite taille avec des feuilles de couleur verte claire.
  • Rhizophora mangle, de grande taille avec des feuilles de couleur verte foncée. Il abrite au niveau de ses racines une quantité d’huîtres plus importante par rapport aux autres espèces.

Les huîtres observées au niveau de ces mangroves sont spéciales car de taille plus importante que celles observées ailleurs en dehors du delta du Saloum. Ces huîtres sont riches en vitamine A, B, D, C.

Toujours à l’entrée de la mangrove, nous observerons de petits poissons pris dans des fosses. Ces poissons étaient entrés dans ces fosses au moment de la haute marée pour échapper à leurs prédateurs avant de s’y faire prisonniers en marée basse. En effet, l’AMP est un havre de paix et de tranquillité pour de nombreux poissons qui viennent grandir et se reproduire dans l’enchevêtrement des racines des palétuviers qui bordent les rives des bolongs. Durant sa phase juvénile, le Thiof ou Mérou bronzé, poisson emblématique du Sénégal, affectionne particulièrement cette zone tout comme le lamantin. Ce mammifère marin, menacé de disparition, vient s’abreuver au niveau des résurgences d’eau douce sur les rives de l’île Coco. Ces sources augmentant la transparence de l’eau. Ces conditions spécifiques créent un climat particulièrement favorable au développement de la flore et de la faune maritimes. Le bolong de Bamboung est de ce fait parmi les plus riches en ressources halieutiques du bassin du delta du Saloum.

Les zones de vasières que nous découvrirons sont les lieux prédilection de nombreuses espèces d'oiseaux (héron goliath, pélican gris, flamant rose, martin pêcheur...)

En poursuivant l’exploration il est possible d’apercevoir des singes sautant de branche en branche.

Toujours à pied, nous arrivons à un village abandonné, du nom de Ngath Samb, avant de ressortir du côté de Colé, village inhabité, où nous pouvons surprendre quelques animaux sauvages comme le singe, le phacochère. La végétation est représentée par des arbres typiques des milieux salés. Elle est très dense et disposée suivant le degré de tolérance vis-à-vis du sel.  C’est ainsi que nous observerons dans les zones plus proches des eaux, des plantes comme le cocotier et le Typha. Cependant à l’intérieur des terres, zone éloignée des eaux, nous verrons de grands arbres dominés par les combrétacées telles que le Neocarya et les anacardiacées comme la pomme d’acajou.

Par la suite, nous irons à l’ancien village de Sipo Malang avec la possibilité d’y observer également les mammifères terrestres tels que le guib harnaché, le phacochère, le singe vert, la pintade, la perdrix, probablement les traces de l'hyène tachetée....

Nous  progresserons vers Sipo Moussa. On distingue trois ethnies dans ce village :

  • Les diolas producteurs de vin de palme. Nous pourrions les découvrir dans leurs activités de collecte du vin de palme.
  • Les sérères qui s'adonnent à la pêche.
  • Les mandingues qui pratiquent le maraîchage.

Au niveau de ce village, nous ne terminerons pas la visite sans pour autant nous rendre au marché pour voir la vente de produits artisanaux : petits paniers tissés, masques, statuettes, koras, colliers faits de coquillages, des boubous teints (Thioup), etc.
A côté de ce marché, nous rendrons visite au chef du village ou à la reine de Sipo, pour l’écouter un peu nous raconter l’histoire du village.

Cette visite marque la fin du programme. Ainsi après une matinée de randonnée pédestre, de guet, et de découverte, nous rentrons au campement  toujours par la marche en empruntant la forêt de Cabaye. Nous prendrons notre déjeuner et ferons par la suite une petite sieste pour nous reposer.

Le soir :
Au réveil, vers 16 heures, nous aurons une partie de baignade. Ce sera pour nous un moment de détente et de loisirs.

Après une bonne douche bien méritée, nous prendrons notre dîner avant d’aller dormir et essayer de bien récupérer car le lendemain sera une journée un peu chargée. En effet, nous ferons le grand tour des bolongs du delta du Saloum.

 

Sénégal nature et culture en images


Photos du Sénégal proposées à tous ceux qui rêvent de ce beau pays. EcoPhotos

EcoVidéos


Vidéos du Sénégal proposées à tous ceux qui rêvent de ce beau pays. EcoVidéos
artdeco-h-328x140-3.jpg