Au cœur de la réserve de biosphère du delta du Saloum par les artères du Sénégal naturel et culturel : JOUR 2

Jour 2 : Visite de Gorée, une île mémorial, patrimoine mondial de l’humanité et Promenade à travers Dakar, une ville cosmopolite et historique

Cette journée sera consacrée à la visite de l’île de Gorée et à un tour de la ville de Dakar avant de nous rendre aux îles de la Madeleine.

Vous allez certainement faire la grasse matinée compte tenu du long voyage de la veille. Au réveil, vers 9 heures, après le petit déjeuner, nous organiserons une petite visite de la maison des amis de la nature avant de nous mettre en route à 11 heures pour Gorée. La maison abrite entre autres un jardin botanique et un écomusée.

Après la visite, nous prendrons le chemin de Gorée qui constituera la première étape de la journée.

1- Visite de Gorée, une île mémorial, patrimoine mondial de l’humanité

Motivation du participant :
- Recherche d’authenticité historique
- Rencontre avec les peuples

Principales attractions :
- Classée patrimoine historique mondial par l’UNESCO, Gorée, plus grand lieu d’embarquement d’esclaves pour les USA, vous fera revivre le passé du milieu de par les vestiges encore conservés à l’île.
- Architecture coloniale, originale et homogène

Le site :
Historique :
L’histoire de l’île de Gorée est une histoire qui a dépassé son temps et son époque. Découverte en 1444 par des marins portugais sous la houlette de Denis Dias, l’île fut baptisée "Palma" également appelée "Beseguiche" dans des documents d'époque. Quant aux populations locales, elles l'appelaient "Bir" ou "Ber". En 1588, la marine hollandaise conquit l’île et la rebaptisa "Goede reede" (= bonne rade) d’où son nom de Gorée.

Successivement conquise par les Portugais, les Hollandais, les Français, les Anglais et la France en 1817, Gorée était la plaque tournante pour les navires européens à destination de l'Amérique et de l'Asie. Avec l’abolition de l’esclavage en 1848, l’île devient un lieu de forte convergence touristique. A partir de 1929, Gorée est annexée à la capitale.

L'histoire de Gorée est en effet marquée par quelques éléments qui fondent l'intérêt touristique du site :

• La riche société métisse du XVIème siècle, née à la suite de l'arrivée des Portugais sur l'île, représentée à travers l'image des "Signares", dont la vie fastueuse retentit encore aujourd'hui dans les maisons de pierre que constituent l'île.

• La traite atlantique, dont Gorée constituait la dernière étape en sol africain, a été pour quatre siècles un élément caractéristique de la vie de l'île. Gorée est dominée par ce passé avec la Maison des Esclaves, les zones de détention et les forts militaires. Les esclaves étaient entassés sur la petite île dans l'attente d’être embarqués définitivement sur les gros navires négriers à destination des Amériques.

• L'architecture de l'île est caractérisée par le basalte, une roche noire volcanique locale, le matériel de construction avec lequel les esclaves venaient contraints à édifier les riches maisons des blancs et des métisses, dans la période qu’ils passaient sur l'île dans l'attente d'être embarqués pour leur dernier voyage.

Présentation :
Située à quelque quatre kilomètres au large de Dakar, plus précisément au centre de la rade que forme la côte sud de la presqu'île du Cap-Vert, l'île de Gorée offre un abri sûr pour le mouillage des navires. Ainsi, depuis le XVe siècle, plusieurs nations européennes en ont fait un enjeu.

Classée Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESCO, cette île d'une superficie de 28 hectares est splendide avec ses maisons coloniales du 18ème siècle aux façades ocres, roses, jaunes et aux volets bleus et ses rues étroites colorées par les bougainvillées. C’est un des endroits les plus attachants du Sénégal. Cette île sans voiture attire, charme et fascine les visiteurs qui sont particulièrement émerveillés en déambulant dans ses ruelles étroites et paisibles. Aujourd'hui, l'île abrite de nombreuses résidences secondaires et accueille quotidiennement de nombreux visiteurs.

Plusieurs sites sont dignes d'intérêt :
- le Musée Historique, dans le fort d'Estrées, où l’histoire du Sénégal est passée en revue, de la préhistoire à l'indépendance, en passant par la période coloniale
- le Musée de la Femme qui présente des vitrines très originales sur le rôle des femmes sénégalaises dans les sociétés traditionnelle et moderne
- le Musée de la Mer, connu pour ses collections de poisons et de mollusques marins
- la Maison des Esclaves, elle a été construite par les Hollandais à la fin du XVIIIe. Sa couleur rose, l'arrondi de ses lignes, la paix qui règne sur la cour, ne sauraient gommer les horreurs dont elle fut témoin.
- deux édifices religieux, la plus ancienne Mosquée en pierre du pays, l'Eglise de Saint Charles Borromée, achevée en 1830, dépend de l’Ordre de Malte, son escalier en fer forgé a été fondu dans les ateliers de la marine française
- des bâtiments militaires, au Nord le Fort d'Estrées, un fort rond et massif
qui domine le port et qui aujourd'hui abrite le Musée Historique, et au Sud le Fort Saint Michel (ou Castel), sur une basse colline que domine le village
- parmi les bâtiments civils, les maisons privées en pierres ou en briques, avec leurs vérandas, les balcons et les colonnades, constituent dans leur ensemble un monument, soit comme symboles de la traite des esclaves, soit pour la richesse des couleurs et des styles. Il y a en outre des nombreux bâtiments, appartenant à l'Etat, au temps résidences des dirigeants de l'administration coloniale française.

Activités :
De l’embarcadère, nous prendrons la chaloupe pour regagner Gorée, l’île aux multiples facettes. Un quart d'heure seulement suffira pour le ralliement, voyage durant lequel, une vue panoramique s’offrira à nous. Ce sera un moment de joie, de découverte de l’ambiance de la traversé. Vous observerez durant cette traversée des poissons volants qui vous accompagneront jusqu’à l’île.

A l’accostage, vous serez accueillis par une population chaleureuse. Cette île exercera un charme et une fascination extraordinaires sur vous qui ressentirez une émotion particulière en déambulant dans ses ruelles étroites et paisibles. Jouissant d’une architecture parfaitement homogène et égayée par des bougainvillées, Gorée vous donnera l’impression d’un village provençal.

Il vous sera proposé un déjeuner avant de commencer la visite de Gorée. Ce sera l’occasion de discuter de la visite et de poser toutes vos questions au guide dans un moment de détente.

Vous ne manquerez pas de visiter les deux musées que sont le musée historique et celui de la femme, ce qui vous permettra d’acquérir d’autres connaissances. Le musée de la femme comporte une exposition d’arts traditionnels et contemporains, fixés sous-verre, boutique d'artisanat. Quant au musée historique, c’est l’histoire du Sénégal qui y est représentée.

Après avoir fait un tour à travers les différentes rues, nous nous dirigerons vers la maison des esclaves où nous accueillera le conservateur. La maison des esclaves servait à enfermer les Nègres en attendant que l'on vienne les chercher afin de les emmener, pour les vendre, de l'autre côté de l'Atlantique. Au cours de la visite, la réalité passée apparaît plus présente à chaque pas : les carcans entravant le cou des prisonniers, les cachots qui, sous l'escalier en fer à cheval, accueillaient les fortes têtes, la porte du voyage sans retour. Le lieu est très émouvant, le commentaire du conservateur d'une remarquable sobriété.

Nous poursuivrons ensuite notre visite vers le fort d’Estrées. Ce fort était initialement désigné du nom de "Batterie du nord" avant de porter le nom de l'amiral Jean d'Estrées. Construit entre 1852 et 1856 au début du second Empire à la pointe nord de l’île, le fort avait pour rôle de protéger les abords.

La visite s'achève au sommet de l'île, près des canons du Castel qui ont un jour abattu un navire ; le lieu du naufrage est symbolisé par une bouée que les bateaux doivent contourner en arrivant sur l'île.

A la fin de cette visite, nous effectuerons le tour de Dakar, ce qui vous permettra de découvrir la ville.

 

Pour plus d'infos et d'images, voir Gorée, patrimoine de l'humanité

2- Promenade à travers Dakar, une ville cosmopolite et historique

Une fois revenus à l’embarcadère de Dakar, nous nous attellerons à notre promenade à travers Dakar avant de regagner le Parc National des Iles de la Madeleine. Elle débutera par l’hôtel de ville.

De l’embarcadère, nous nous dirigerons vers l'Hôtel de Ville, bâtiment classique datant de 1914. Nous quitterons l'allée Delmas (ex rue Canard) pour musarder le long du boulevard Djily Mbaye (ex Pinet-Laprade), ombragé de cailcédrats. Nous parviendrons à l'Hôtel des Postes puis au marché Kermel. L'édifice de ce marché couvert a brûlé plusieurs fois avant d'être reconstruit en 1997.

Nous nous rendrons ensuite à la place de l'Indépendance, avec ses maisons coloniales, située au cœur de Dakar Plateau, centre nerveux de la capitale.

En prenant l'avenue Roume, nous passons devant la présidence de la République. Le bâtiment, construit en 1907 pour le gouverneur-général de l'AOF, se dresse au milieu d'un parc magnifique face à l'océan. Dans cette même avenue se trouvent la Primature et le building administratif.

Nous obliquerons vers l'avenue de la République qui nous mènera à la cathédrale du Souvenir africain, inaugurée en 1929. En prenant l'avenue Jean-XXIII, nous arrivons à la place Soweto. Sur cette place se trouvent l'Assemblée Nationale et le musée de Dakar ou IFAN. Construit en 1931 dans le style soudanais, l'édifice abritait l'administration générale de l'AOF. Entièrement rénové en 1995, ce musée, le plus intéressant du Sénégal, est consacré à l'Afrique de l'Ouest. 300 objets, parmi 12 000 entreposés, y sont exposés.

Nous emprunterons ensuite la corniche et ferons une halte au niveau de la Porte du Troisième Millénaire. Le célèbre architecte sénégalais Pierre Goudiaby Atépa s'est inspiré des îles Lougnes de la Madeleine pour la création et la réalisation de ce magnifique monument. De cette place qui donne lieu à des manifestations artistiques, la partie centrale des îles Lougnes donne l'apparence d'une statue de la Vierge Marie.

A partir du croisement de Malick Sy, la Corniche nous mènera au marché aux poissons de Soumbédioune. Son village artisanal est au bord d'une agréable baie fréquentée par les pêcheurs.

Cette visite de Soumbédioune marque la dernière étape de notre tour de Dakar. Nous nous rendrons ensuite au poste de commandement du Parc National des Iles de la Madeleine.

 

Pour plus d'infos et d'images, voir Dakar, une ville magnifique et chaleureuse

3- En route vers les îles de la Madeleine

Motivation du participant :
- Recherche d'authenticité naturelle et culturelle
- Rencontre avec les peuples
- Découvrir, connaître
- Voyager équitable et responsable
- Participer à la sauvegarde de la nature et des cultures

Principales attractions :
- Un site classé parc national : Parc National des Iles de la Madeleine
- Phaéton, espèce d’oiseau rare, remarquable et native
- Végétation abondante, variée et remarquable de par sa morphologie
- Milieu calme, isolé d’une beauté naturelle avec une facilité d’accès des zones d’observations par la présence de sentiers battus
- Possibilité de passer une nuit à l’île en bivouac en symbiose avec la nature sauvage
- Architecture géologique exceptionnel
- Faune ichtyologique abondante des fonds marins rocheux peu profonds
- Guide dynamique et instructif

Activités :
Rencontre avec le conservateur du Parc National des Iles de la Madeleine
Nous rendrons d'abord visite au conservateur du Parc National des Iles de la Madeleine au poste de commandement. Une séance d'entretien sera organisée afin de prendre connaissance de la spécificité du milieu et de la nécessité de sa conservation. Nous recevrons de lui des recommandations sur les comportements et attitudes à adopter, ce qui nous permettra de découvrir au mieux le parc tout en veillant à ne pas perturber l'écosystème. Les écogardes nous seront présentés avant que nous n’embarquions dans les pirogues pour les îles.

Nous voilà prêts pour la visite des îles du parc où la nature est encore maîtresse des lieux, où un oiseau rare vient se reproduire, où les fonds marins d'une beauté indescriptible sont dotés d'une variété ichtyologique incroyable et où les éléments naturels s'allient pour nous offrir un spectacle inoubliable.

La traversée
Nous embarquerons à bord d'une pirogue motorisée qui nous sera louée par le groupement économique des écogardes, pour traverser la mer et accéder à la grande île. 20 minutes nous permettrons d'atteindre la grande île qui est distante de 3.8 km de la terre ferme.

Au cours du trajet, nous pourrons observer en mer des oiseaux à l'exemple du fou de bassan, qui est un habile pêcheur, le phalarope à bec large, le goéland d'andouin, le fou brun, le grand labbe, la sterne voyageuse, la sterne royale, le puffin cendré, le puffin fuligineux, la mouette de sabine, etc.

Aux abords des îles nous prendrons le temps de nous imprégner des charmes de ces lieux mythiques. Nous contournerons les îles Lougnes, témoins émergés des anciennes coulées de lave et qui sont quasiment inaccessibles. Puis, nous irons en direction de l'île aux Serpents.

La grande île ou île de la Madeleine présente une architecture magique. D'origine volcanique, elle présente de magnifiques colonnades prismatiques, d'impressionnantes gerbes de roches qui donnent aux falaises un charme envoûtant. Ce sera une occasion de présenter la géologie et la mise en place des formes actuelles que nous offre la nature. Cette présentation peut se faire aussi au retour au cas où le temps ne nous le permet pas. Puis nous irons accoster à la crique Hubert.

La crique Hubert
La crique Hubert constitue le seul endroit de l'île où l'accostage est possible. C'est une jolie crique close semblable à des mains tendues qui nous accueillera. Au fond, se présente une piscine naturelle encastrée dans la roche volcanique, agrémentée d'une plage blanche, de fins morceaux de coquillages. Elle est longue de 30 mètres et d'une profondeur n'excédant pas les 4 mètres. L'eau y est toujours calme quelle que soit la marée. 

Nous installerons notre bivouac, puis préparerons notre dîner dans ce petit paradis. Nous passerons la nuit sur cette île inhabitée, en symbiose avec la nature souveraine et intacte loin, des brouhahas de la ville.

 

 

Sénégal nature et culture en images


Photos du Sénégal proposées à tous ceux qui rêvent de ce beau pays. EcoPhotos

EcoVidéos


Vidéos du Sénégal proposées à tous ceux qui rêvent de ce beau pays. EcoVidéos
artdeco-h-328x140-3.jpg