Phaéton, sites naturels sacrés et culture lébou : INFOS PRATIQUES

Informations pratiques














 

1. Logistique
        1.1 Encadrement    
        1.2 Transport  
2. Hébergement
3. Restauration
4. Saison et climat
5. Niveau de sécurité
6. Santé
        6.1 Vaccination  
        6.2 Paludisme (Malaria)
        6.3 Précautions sanitaires
        6.4 Trousse médicale
7. Formalités
        7.1 Passeport, visa  
        7.2 Douane
        7.3 Assurance
8. Langue
9. Monnaie - Devise
10. Carte de crédit
11. Décalage horaire et accès aérien

1. Logistique

1.1 Encadrement

Vous serez encadrés par un guide professionnel d'Ecotour qui assure le lien dans la découverte, les observations et la compréhension des différents milieux et cultures rencontrés. C'est la garantie d'une immersion réussie mais aussi du bon déroulement du voyage. En complément de ses compétences, le guide sera assisté au niveau des îles de la Madeleine par 2 écogardes et un agent du parc. Ces derniers sont des volontaires conscients de la protection de la nature. Ils sont issus du milieu périphérique. Ils s'occuperont de la logistique à savoir le déploiement du matériel, les installations et désinstallations, etc.

1.2 Transport

Pour joindre les îles de la Madeleine, nous utiliserons en location une embarcation motorisée de 25 chevaux du groupement des volontaires pour la conservation du parc. Cette embarcation a une capacité de 12 places.

Pour rejoindre l'île de Teunguène à bord d'une pirogue, nous solliciterons les services des pêcheurs de la localité.

Pendant 40 minutes environ, nous escaladerons les Mamelles.

Tous les autres déplacements et transferts à l'intérieur de Dakar s'effectueront à bord d'un mini car.

2. Hébergement

Nous passerons la première nuit à la maison de l'Association des Amis de la Nature. Elle est un support du tourisme doux, s'inscrivant ainsi dans la tradition des maisons européennes des amis de la nature. D'autre part elle mène des activités répondant à des besoins spécifiques du pays dans le cadre de la protection et de la conservation de la nature. Ce sera pour vous l'occasion de visiter en même temps cette maison et de découvrir les différentes activités qui y sont développées. 

Aux îles de la Madeleine, nous camperons une nuit. Nous dormirons en bivouacs au niveau de la crique Hubert, sous le palmier dattier. Il sera mis à notre disposition des tentes de une à deux places qui nous seront louées par les écogardes. Ces tentes seront équipées de matelas plats, de draps et de couvertures.

A Yoff la gestion de l'hébergement chez l'habitant est confiée au programme ECOYOFF/CRESP.
CRESP Sénégal (Centre de Ressources pour l'Emergence Sociale Participative) est une ONG affiliée à l'ONG américaine Center for Religion, Ethics and Social Policy (CRESP), Ithaca, New York. Elle chapeaute le Programme Eco-Communautaire de Yoff (Ecoyoff) dont la mission est de réaliser la déclaration de la 3ème Conférence Internationale des Ecovilles et Ecovillages : "d'incorporer la sagesse des villages africains dans un programme mondial de reconstitution écologique". A cet effet, un laboratoire de développement durable a été créé et le programme est chargé de mener une éco-communauté d'ici l'an 2020.
Ecoyoff qui reçoit beaucoup de stagiaires internationaux dans le cadre de son Centre Vivre & Apprendre Ecoyoff dispose d'une grande expérience dans le domaine du management de l'hébergement chez l'habitant. Ce centre est un des trois centres dans les pays en voie de développement, les deux autres centres sont au Sri Lanka et au Brésil.

A Yoff vous serez hébergés dans des familles du village. Ceci vous permettra de vous imprégner de leur mode vie et de participer à leurs activités quotidiennes. Le contact direct favorise les échanges et les discussions entre les cultures.



La clé d'une bonne expérience dans une maison d'accueil est de ne pas avoir peur de poser des questions. Assurez-vous de poser ces questions à la personne qu'il faut. D'habitude cette dernière est le chef de famille ou peut-être un jeune de la famille qui parle votre langue et servira d'interprète pour certains qui le parle moins bien.


*Hygiène
Les familles d'accueil sont tenues de respecter les recommandations suivantes :
- Balayer régulièrement les chambres et la maison de façon à les rendre  accueillantes
- Jeter à la poubelle toutes les boîtes de conserves déjà utilisées et tout  déchet susceptible de servir d'habitat ou de refuge aux moustiques
- Fermer et vider régulièrement les poubelles
- veiller à ce qu'il n'y ait pas d'eaux stagnantes dans les concessions et au  voisinage
- veiller à la propreté des cuisines
- Veiller à la propreté des toilettes
- Eviter de faire beaucoup de bruit quand les touristes voudront se reposer (dormir)

*Le linge
Ici tous les habits sont lavés à la main. Pour beaucoup d'Européens et de Nord-américains, ce sera une nouvelle expérience. Si vous êtes peu habitués à cette technique et voulez apprendre prenez un banc le jour de la lessive. Certains participants (surtout les femmes) ont lavé leur propre linge, habituellement à côté des femmes dans leur famille d'accueil quand elles le font. D'autres ont laissé à quelqu'un de la famille le faire pour eux. En règle générale, les gens lavent leurs propres sous-vêtements. Il faut demander ce dont vous avez besoin quand vous avez du linge à laver. C'est possible de laisser votre linge sale près des bassines ou de le laisser quelques jours avant à quelqu'un de particulier.
* Conseil Utile : Lavez vos sous-vêtements à la fin de votre douche.

*Le bain
Dans beaucoup de maisons ici, il n'y a pas de poire pour la douche. On prend un bain en utilisant un sceau d'eau et un pot pour s'asperger le corps. Croyez-nous vous vous habituerez ! Il faut demander où vous pouvez trouver le sceau pour le bain et quelle eau utiliser. Attention ! ici l'eau ne coule pas au robinet 24h/24h. Vous obtenez souvent votre eau pour la lessive à partir d'une sorte de réservoir. Sachez que l'eau est pour tout le monde dans la maison, et de ce fait faites attention à ne pas la contaminer.
Exemple : Ne poser pas le couvercle au sol ni plonger les pots sales dans l'eau ou tremper les mains dans l'eau.

*Convenances
La première règle des convenances qui deviendra très vite une habitude (ou devrait l'être) concerne les salutations. Les poignées de main en entrant dans une maison et même en marchant dans la rue font partie de la vie quotidienne. Même quand les gens sont en plein travail ou au milieu d'une discussion, il y a toujours du temps pour saluer un passant. Si vous oubliez ce rituel fréquent on vous taquinera d'abord, mais si par mégarde vous persister à l'oublier, ce sera interprété comme signe de manque de respect pour l'autre.

Voici quelques expressions utiles en wolof utilisées dans les salutations :
Q : Nan ngua def ? (Comment allez-vous ?)
R : Man ngui fi rekk. (Je vais bien - littéralement = je suis ici seulement)
Ces expressions sont probablement des plus importantes à connaître et vous les utiliserez beaucoup de fois par jour! Elle sont utilisées pour les salutations avec quelqu'un.
Quand vous entrez dans une maison où il y a beaucoup de monde ou quand vous passez à côté d'un groupe de personnes dans la rue, la phrase suivante est la plus appropriée :
Q : As salam aleykoum (Que la paix soit avec vous)
R : Aleykoum sallam (Et à vous aussi)
La connaissance de ces deux façons d'échanger vous amènera déjà assez loin. D'autres expressions ordinaires sont :
Q : Ana wa keur ga ? (Comment va la famille ?)
R : Nyunga fa (Elle va bien)
Q : Nanga tuud da ? (Quel est votre nom ?)
R : Mangi tuud da (Je m'appelle)
Q : Foyee deukk ? (Ou habitez-vous ?)
R : Mangi deukk (J'habite)

Les femmes (et les hommes) doivent avoir à l'esprit que, dans certaines croyances, les hommes et les femmes ne se serrent pas la main. Ainsi si vous tendez la main à quelqu'un et que cette dernière vous la refuse, ne soyez pas offensé(e). Cette personne ou quelqu'un d'autre vous expliquera les raisons de son refus. Cependant c'est mieux de tendre une main que l'on n'accepte pas plutôt que de ne pas la tendre du tout.

D'autres règles des convenances concernent l'utilisation de la main gauche. Ce sera certainement difficile pour ceux ou celles qui sont gauchers(ères)… la main gauche dans cette société n'est utilisée que pour les tâches dites "sales" et n'est pas utilisée pour toucher les gens, ni la nourriture.

Durant les heures de prières (5 fois par jour), faites attention de ne pas passer juste devant quelqu'un qui prie. Il est parfois difficile à éviter, mais essayez de passer aussi vite que possible si vous n'avez pas le choix.

*Sécurité
C'est un sujet qui ne peut jamais être pris à la légère. Votre visite ici sera très probablement sans problèmes, mais il est important bien sûr d'être vigilant. La première chose que l'on devrait se rappeler c'est de toujours fermer à clef tous les objets de valeur (argent et billets d'avion en particulier) Dans une société où l'espace communautaire et la propriété sont des affaires communes, cela peut sembler étrange au début de voir que tout se ferme à clé, mais vous verrez que tout le monde le fait.

Ce sont de grandes familles et il y a beaucoup de va-et-vient dans les chambres. On peut vous demander ou vous prendre tout ce qui est à portée de vu ; c'est pourquoi il y a une gestion à temps ; ce qui explique le manque de choses telles que les bougies, du papier blanc, les stylos, les allumettes, la petite monnaie, etc. C'est pourquoi on achète du beurre en détails plutôt que la tablette, le sucre par morceaux et le savon de linge est vendu en détail pour une seule utilisation.

Au Sénégal les gens sont en général très sympathiques envers les étrangers. Il est normal de discuter avec des gens dans la rue, à la plage ou chez des amis. Ceci est une bonne façon d'apprendre la culture et la vie quotidienne d'ici. Toutefois n'invitez pas des étrangers chez vous si vous êtes seul(e) et ne vous sentez pas obligé de fixer une date pour rencontrer cette personne une autre fois.

Même si la majorité des gens que vous rencontrez est honnête, aimable, intéressante, il y aura quelques uns qui voudront savoir où habite "le toubab (le(a) blanc(che))" et ce qu'il y'a dans sa chambre. Vous aurez des cas fréquents de personnes qui vous demanderont de l'aide pour un visa en France ou ailleurs pour voyager. Si vous n'êtes pas en mesure d'aider dans ces situations, expliquez brièvement le pourquoi (que vous êtes un(e) étudiant(e), que votre travail n'est pas bien rémunéré et que le voyage au Sénégal coûte beaucoup d'argent...). C'est tant mieux si vous pouvez aider un ami d'ici afin qu'il puisse vous rendre visite chez vous, mais ce n'est pas une obligation que d'écrire une lettre d'invitation à chaque personne qui vous la demande !

Alors que Yoff est plein de gens sympathiques et que presque tous ceux que vous saluez sont sans problème, aller à Dakar est une autre histoire. On raconte beaucoup d'histoires à propos des pickpockets, d'agresseurs, des escrocs. Comme dans n'importe quel grande ville, faites attention autour de vous. Vous n'aurez probablement pas de problème si vous visitiez la ville avec quelqu'un du pays. Néanmoins si vous êtes seul, faites bien attention. Si vous ne vous sentez pas à l'aise dans une situation, éloignez -vous !

Il est obligatoire de photocopier votre passeport, la page avec la photo et la page montrant le cachet de la date de votre entrée. Déplacez -vous avec la copie, mais sans passeport.

*Téléphone
Beaucoup de maisons n'ont pas le téléphone fixe et ceux qui en ont, n'ont pas toujours des téléphones à partir desquelles on peut appeler. Cela est du ressort de l'habitude. Cependant les télécentres (cabines téléphoniques privées) sont nombreuses. Ainsi quand on veut faire un appel, on n'a pas besoin d'aller loin. Les prix dans ces télécentres ne sont pas les mêmes. De ce fait renseignez-vous bien à propos du prix unitaire avant d'appeler (il est généralement autour de 75 Fcfa (0.114 euro) l'unité). Trois opérateurs agrées offrent des services de téléphonie cellulaire, dont le marché connait une très forte croissance. Plus d'un sénégalais sur deux abonné au téléphone portable. Le système du prépayé est plus utilisé pour les communications. 

3. Restauration

Les plats seront préparés à base de produits locaux. Les repas à base de produit animal ou végétal protégé ou rare sont à exclure. Durant notre étape "Parc National des îles de la Madeleine", les mets nous seront préparés par les écogardes. Au poste de commandement, nous prendrons comme déjeuner du riz au poisson. Le dîner sera du poisson grillé, et sera pris avec du pain. Le lendemain, le petit déjeuner sera du café au lait et du pain tartiné au fromage ou au beurre. Le déjeuner sera de la sauce de poissons grillés et du riz blanc. 

En ce qui concerne le séjour à Yoff, nous serons invités par les familles d'accueil à manger en leur compagnie.
Les heures de repas et la nourriture sont probablement une des plus grandes différences culturelles. Cela peut être un des aspects les plus agréables de votre visite, si vous aimez le poisson en particulier. Peut être une description des trois principaux repas peut illustrer les différences que vous allez rencontrer et ce à quoi il faut s'attendre.

*Le petit déjeuner
Ce repas sera toujours composé de pain et d'une boisson chaude. Chaque maison sera un peu différente à propos de l'heure, mais d'habitude c'est tôt avant 9h du matin. En plus du pain vous aurez probablement à choisir entre le beurre, le chocolat ou même du thon épicé, tartiné de mayonnaise fraîche. La boisson sera soit du café soluble ou du kinkiliba (une tisane préparée à partir de feuilles locales). Les boissons seront préparées de façon sucrée et souvent avec du lait en poudre. Contrairement aux pays où l'on varie le petit déjeuner, ici c'est presque toujours le même. Alors expliquez bien à votre famille ce que vous voudriez au petit déjeuner, car c'est ce que vous aurez tout au long de votre séjour ! Bien sur si vous avez envie de changer faites le savoir à quelqu'un de la famille.

*Le déjeuner
C'est le principal repas du jour avec les règles principales à apprendre. Ce sera souvent le "thiebou diene", le plat national, qui est préparé avec du riz cuit dans un bouillon de légumes et l'huile pour faire dorer le poisson. Les deux formes de ce plat sont le "thiebou xong" (rouge) et le "thiebou wekh" (blanc). La différence c'est que le riz rouge est préparé avec de la tomate concentrée et pas le riz blanc. Le riz blanc est souvent servi avec une purée verte faite de feuilles de bissap (oseille). Les légumes qui accompagnent d'habitude ce plat sont la carotte, le chou, l'aubergine, manioc, citrouille et le navet, ainsi que d'autres ingrédients comme le yeet (la chair de la conque du coquillage), le poisson fumé ou séché et le tamarin.


Le deuxième type de plat, appelé "nyari cin" (deux marmites) est aussi connu comme du riz et de la sauce. Ainsi comme le nom le laisse entendre, c'est du riz blanc cuit à la vapeur servi avec la sauce. Cette sauce peut être une variété de mafé une délicieuse sauce préparée avec du beurre de cacahuète, des tomates et de la viande ; yassa, une sauce aux oignons mélangés avec un peu de moutarde et de vinaigre ; le thiou : une sauce à la tomate et aux oignions préparés souvent avec de l'huile de palme rouge et des boulettes de poisson ; le plat favori de plusieurs personnes : soupe kandia, une riche sauce préparé à partir de l'huile de palme rouge, et du gombo (d'accord ce n'est pas le plat favori de chaque personne mais goûtez-en plus d'une fois. Le goût vous plaira petit à petit). D'habitude ces plats sont préparés avec du poisson ou avec de la viande (mouton ou bœuf) ou poulet.

On mange d'habitude entre 13h et 14h. Le plat est servi dans un grand bol commun où tout le monde mange avec la main (toujours lavée avant) ou avec une cuillère. Les femmes et les enfants mangent souvent à la main et les hommes avec des cuillères mais cela varie d'une maison à une autre. D'habitude, c'est soit la personne qui a préparé le repas, soit le chef de famille présent qui donne le signal pour commencer à manger.

Prenez le temps d'observer quand on commence à manger. Bien que cela soit un seul bol ou un grand plat circulaire, chaque personne a une place spécifique pour manger directement. Imaginez-vous que ce bol ou ce plat représente un pizza. Votre portion est le triangle devant vous. Vous pouvez également comprendre cet espace comme un trou avec la grande extrémité devant vous. On trouve les légumes et le poisson ("les bonnes choses") au centre du bol et ils sont destinés à tout le monde. Quelquefois, quand il y a un(e) invité(e) on lui sert la moitié du poisson. C'est quelque chose qui variera encore en fonction des maisons. Il faut toujours commencer avec une poignée ou une cuillerée de riz avant d'attaquer les meilleures choses et observer si on vous sert durant le manger (si vous bavardez beaucoup, vous allez manquer la majeure partie de la nourriture disponible)

C'est aussi considéré comme impoli de regarder les autres personnes quand elles mangent. Il faut se concentrer sur ce qui est devant soi. Cependant, soyez conscient de la mentalité dans votre famille parce que les différences entre les familles traditionnelles et les familles plus modernes vont jouer un rôle ici.

Une autre chose à considérer est que dans la plupart des maisons, les hommes et les femmes mangent séparément et les enfants auront leur propre bol. Etant un étranger, vous êtes libre de manger ou vous voulez (exemple : une femme peut manger avec les hommes si elle est invitée et vice versa). Alors mangez là où vous vous sentez le plus à l'aise. Parfois des fruits sont servis (des mangues, par exemple) après le repas. Peu de temps après, quelqu'un commence à préparer le thé.

D'habitude, on se repose après le déjeuner. Quand il fait chaud, c'est certainement une bonne idée d'en faire autant ; ralentissez le rythme de travail pour une ou deux heures, ou plus si le temps le permet, sinon la fatigue vous rattrapera !

*Le dîner
Le repas du soir est toujours servi à un moment donné après le coucher du soleil habituellement entre 20h et 22h dans la plupart des maisons. Ici vous trouverez une variété de repas selon les familles. Le dîner traditionnel consiste en du coucous au grain fin préparé à base de mil (ceré), servi avec une sauce tomate et du poisson. Le poisson frit avec de la salade est célèbre ainsi que le (farci), un plat préparé à partir du poisson haché et épicé, servi avec une sauce à l'oignon. Les familles mangent de temps en temps de la bouillie comme le sombi (riz au lait) ou le fondé (préparé à partir du mil) pour le dîner. Il existe d'autres plats de riz préparés mous - mbakhal, dakhine, ngourbane. Vous allez vite comprendre les différences entre eux.

Le dîner n'est pas d'habitude un repas substantiel. C'est une bonne idée puisque le déjeuner du midi est si consistant.
Détendez vous et appréciez la "téranga" terme pour désigner l'hospitalité sénégalaise. On s'attend à ce que les hôtes mangent beaucoup. Apprenez vite l'expression "soor na" (j'ai le ventre plein) et les compliments sont toujours appréciés "agne bi nekh na" (le repas est délicieux) mais devrait être dit doucement à la cuisinière presque à la fin du repas.

4. Saison et climat

Le Sénégal bénéficie dans son ensemble d'un climat chaud et sec mais sans excès. Les alizés provoquent un abaissement des températures pendant plusieurs mois. Il existe deux saisons : une saison sèche s'étalant de novembre à juin et une saison des pluies (hivernage) s‘étalant de juillet à octobre.

A Dakar, les mois de janvier à mars enregistrent des températures moyennes de 24°C. Elles sont de 24 à 27°C en avril-mai. De juin à octobre, elles peuvent avoisiner 30°C .

En saison sèche, le ciel est dégagé. Il n'y a pas de pluie et nous avons une bonne visibilité.

En hivernage, le ciel est le plus souvent couvert, mais les pluies ne durent en général que quelques heures et tombent souvent la nuit.

5. Niveau de sécurité

Il n'existe pas de difficultés particulières dans le circuit. Il suffira seulement d'aimer un peu la marche et de porter des casquettes ou chapeaux pour vous protéger du soleil.

La sécurité sera assurée en mer lors des traversées pour la visite des îles. Il sera mis à la disposition de chacun un gilet de sauvetage et les embarcations seront manœuvrées par des professionnels. Les membres de l'encadrement pour les traversées ont reçu une formation en natation, en conduite d'embarcation et en secourisme. Pour plus de prudence, l'embarcation passera la nuit à l'île avec nous pour l'étape PNIM. Des torches seront mises à notre disposition pour l'éclairage.

Pour la bonne marche du circuit et pour votre sécurité, nous vous prierons de respecter constamment les consignes des guides.

6. Santé

6.1 Vaccination
Nous vous renseignerons au préalable car la réglementation en matière de vaccination change souvent. Toutefois il faudra vous vacciner contre :
- La fièvre jaune (obligatoire)
- Etre à jour des vaccinations courantes : poliomyélite, Typhoïde, Hépatite virale A

6.2 Paludisme (Malaria)
Il est indispensable de vous faire prescrire par votre médecin un traitement antipaludéen.
Le paludisme est une maladie transmise par la femelle du moustique anophèle. Elle ne pique que la nuit et nous vous conseillons de vous munir de pommade anti-moustique et de vêtements pouvant couvrir au maximum le corps si vous devez rester dehors tard la nuit.

6.3 Précautions sanitaires
Certaines précautions sont nécessaires à prendre pour mener à bien votre séjour :
- Etre en bonne santé au moment de votre départ
- Penser à prendre vos médicaments et ordonnances si vous êtes soumis à un traitement régulier
- Par mesure de prudence, nous ne serons pas loin des centres d'évacuation pour les urgences de santé éventuelles
- Boire de l'eau minérale en bouteille que nous mettrons à votre entière disposition
- Se laver régulièrement les mains et les pieds surtout après chaque sortie
- Se munir de lunettes de soleil, de casquette, foulard ou chapeau pour se  protéger du soleil.

6.4 Trousse médicale
Nous tiendrons à votre disposition une trousse médicale pour faire face à certains malaises et petits accidents. Il s'agira par exemple de médicaments antipaludéens, d'antibiotiques à large spectre (pour les grippes, les infections de tous types...), de pansements, de petites paires de ciseaux et pince à épiler, de désinfectants intestinaux, de pastilles digestives, de médicaments pour le mal des transports en cas de besoin, etc.

7. Formalités

7.1 Passeport, visa
Un passeport en cours de validité, valable six mois après votre entrée au Sénégal, est obligatoire. Les ressortissants de l'Union Européenne participant à des voyages organisés sont dispensés du visa d'entrée au Sénégal. Seulement la carte d'identité nationale leur est exigée. Par contre, tout autre ressortissant doit contacter la représentation diplomatique du Sénégal la plus proche. Le contrôle des passeports et visas est organisé de manière à ne pas y passer trop de temps. Il est conseillé de photocopier vos documents et de garder les originaux à part par mesure de prudence contre les vols ou les pertes.

7.2 Douane
Il arrive de se poser des questions à propos de la douane pour votre arrivée à l’aéroport. Nous vous proposons de télécharger le "Guide Douanier du Voyageur" qui vous donnera le plus d’informations possibles concernant les formalités douanières d’entrées et de sorties du Sénégal.

A télécharger : Guide Douanier du Voyageur (PDF, 44 ko)

7.3 Assurance
Nous vous conseillons de souscrire une assurance maladie-rapatriement. Toutefois vérifier avant de souscrire une assurance spécifique pour votre voyage, qu'elle ne figure pas déjà parmi les garanties offertes par les contrats d'assurance que vous possédez.

8. Langue

Le français est la langue officielle au Sénégal. Presque tout le monde le comprend. Les langues nationales sont nombreuses. Il en existent environ 50 parmi lesquelles le joola, le mandingue, le pulaar, le sérère, le soninké, le wolof. Ce dernier est la langue la plus parlée et la mieux comprise par presque tous les sénégalais. 

9. Monnaie - Devise

Le Sénégal fait partie de la zone de la communauté financière africaine (CFA).
Le franc CFA utilisé au Sénégal a une parité fixe avec l’euro. (1 euro = 655,957 FCFA). Les pièces utilisées sont de 5, 10, 25, 50, 100, 200, 250 et 500 FCFA et les billets de 1000, 2000, 5000 et 10000 FCFA.
Il est important de noter que la possession de devises à l'entée et à la sortie du Sénégal est réglementée, voir Guide Douanier du Voyageur

10. Carte de crédit

Les cartes American Express, MasterCard, Dinners Club et Visa sont les plus acceptées. Vérifiez auprès de la société de votre carte de crédit, afin d'obtenir des précisions concernant son acceptabilité auprès des commerçants et les services qui peuvent vous être proposés.

Les banques que vous pourrez trouver au Sénégal sont : la BHS, la BICIS,  la CBAO (Groupe Attijari Bank), la CITIBANK, le Crédit Agricole Sénégalais, l'ECOBANK Sénégal, la S.G.B.S. Roume.

11. Décalage horaire et accés aérien

Le Sénégal est situé entre 12°30 et 16°30 de latitude Nord et 11°30 et 17° 30 de longitude Ouest. Il est à l'heure du méridien de Greenwich. En hiver, le décalage horaire avec la France est d'une heure c'est à dire quand il est 12 heures à Paris, il est 11 heures à Dakar. Ce décalage est par contre de deux heures en été, c'est à dire quand il est 12 heures à Paris, il est 10 heures à Dakar.

A cinq heures de vol de l'Europe, le Sénégal est un carrefour aérien et maritime international situé sur la partie la plus occidentale du continent africain au sud du Sahara.

Dès votre arrivée au Sénégal, "As Salamou aleykoum" signifiant "La paix soit avec vous" qui est une formule de politesse vous accueillera. Vous aurez à répondre simplement par "Maleykoum salam" signifiant "Et vous avec la paix".



 

Sénégal nature et culture en images


Photos du Sénégal proposées à tous ceux qui rêvent de ce beau pays. EcoPhotos

EcoVidéos


Vidéos du Sénégal proposées à tous ceux qui rêvent de ce beau pays. EcoVidéos
Programme détaillé

6 jours / 5 nuits - Dakar / Dakar

Jour 1 : Arrivée à Dakar
Jour 2 : Découverte du Parc des Iles de la Madeleine
Jour 3 : Rencontre du Phaéton et des charmes de l'Ile
Jour 4 : Ile mystérieuse de Teunguène et culture
Jour 5 : Rites du tuuru individuel et du ndeup
Jour 6 : Visite de la ville de Dakar et fin du séjour
La destination que nous vous proposons ne s'explique pas.
Elle se vit, elle se respire, elle s'observe, elle s'écoute et elle
se découvre
Dates de départ
A vous de décider !
Demandez un devis
Il n'y a aucune limite (budget, nombre de voyageur, date, durée, etc.) à ce que vous pouvez nous soumettre.
Informations pratiques
Code de conduite
Conditions de ventes
artdeco-h-328x140-1.jpg