CAP MARNIANE, une certaine idée du paradis dans les îles du Saloum

Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2012 JoomlaWorks Ltd.

Le campement Cap Marniane est situé sur la très belle île de Mar Lodj au confluent du Sine et du Saloum. Une île qui fait partie de ces endroits qu’on croirait perdu au fin fond du monde. C'est dans ce cadre paradisiaque et idyllique, baigné par le chant des oiseaux, que vous vous ressourcerez assez loin de la cohue et des tracas du quotidien, au bout du monde. Campement à taille humaine près du Saloum bordé par une plage privée de sable fin favorable à la baignade sans risque, il est constitué de cases typiques en bois sur pilotis dans la mangrove avec WC et douche dans chaque chambre. L’électricité est d’origine solaire ainsi que l’eau chaude des douches. Vous apprécierez l'accueil chaleureux du personnel autochtone et la bonne ambiance familiale. La nourriture et la boisson sont locales et très succulentes. Les déchets sont triés et traités.
Vous pourrez vous adonner à différentes activités : promenade, baignade, canoë kayak, pêche, découverte des merveilles naturelles et culturelles des îles du Saloum, etc.
Vous déciderez de la durée de votre séjour au Cap Marniane en fonction de l'intérêt que vous porterez aux activités et découvertes que nous proposons ci-après et du devis qui vous sera fourni.

Les motivations du participant et les principales attractions du séjour

Visite de Mar Lodj, village aux trois arbres sacrés entrelacés et au tam-tam téléphonique
Durée
: 1/2 journée ou 1 journée le dimanche
Date : Toute l'année
Mar Lodj se situe à 2 km de marche du campement Cap Marniane. Le paysage est celui de la savane et de la mangrove. Rôniers, fromagers et manguiers sont bien représentés à Mar Lodj, un village typique de sérères tournés vers la pêche et l'agriculture liée avec l'élevage, où chrétiens et musulmans vivent en parfaite harmonie. Au cours de la visite du village vous découvrirez un phénomène extraordinaire. Il s’agit d’un imposant fromager, d'un rônier et d'un caïlcedrat (Khaya senegalensis) qui entremêlent leurs troncs, symbole de l'entente entre les trois religions pratiquées sur l'île : l'islam, le christianisme et l'animisme, même si les chrétiens sont nettement majoritaires. Au pied de ces arbres des sacrifices sont régulièrement pratiqués : des poulets ou des chèvres sont égorgés, du lait caillé ou du vin de palme sont offerts aux esprits. Seules trois femmes, une de chaque religion, ont le droit de procéder à ces rituels. Les habitants sont très ancrés dans leurs traditions et c'est pourquoi vous trouverez souvent devant les concessions des totems marquant la partie animiste des villageois malgré leur conversion au christianisme.
Le tam-tam téléphonique constitue une autre attraction du village de Mar Lodj. Haut de plus de 1 m 50, il est utilisé pour annoncer les événements comme les mariages, baptêmes, décès, réunions, etc. Chaque événement a sa résonance particulière que seuls les initiés peuvent décrypter. Le tour de Mar Lodj vous permettra d'apprécier les habitations qui sont entièrement construites avec le rônier, les feuilles étant utilisées comme toitures et les nervures servent de mur. Mar Lodj, c'est aussi l'église ronde abritant une Vierge noire et une fresque réalisée par un artiste local, la mosquée, la case à palabres du village, le monument de la Vierge Marie, l'atelier de teinture des sœurs de l'église, le marché artisanal, etc.
Vous pourrez assister le dimanche matin à la messe traditionnelle (genre gospel) avec chants en langue locale sérère et tam-tam. Cette messe est animée par une chorale en tenue. Des manifestations folkloriques sont souvent organisées dans l'après midi du dimanche et vous pourriez découvrir le Nguel, danse traditionnelle sérère au rythme des percussions.

Le village de pêcheurs de Wandié et le Yippi, danse traditionnelle sérère
Durée : 1/2 journée
Date : Toute l'année
Un village typique des îles du Saloum où vivent quelques familles de pêcheurs sérères qui se feront un plaisir de vous faire partager quelques instants leur façon de vivre dans ce havre de paix perdu entre eau et mangrove du delta du Saloum. Ce village a su garder son empreinte traditionnelle et ancestrale. Pour accéder au village qui est une île, il faut à l'entrée de la mangrove prononcer le mot de passe à haute voix  afin d’appeler le piroguier à l’autre coté pour la traversée. Les habitations du village sont construites en banco pour certaines alors que d’autres en pailles et de bois morts. Sur la petite place publique sont exposés des plateaux de coquillages d’huîtres et d’escargots de mer en vente aux visiteurs de passage. Vous découvrirez à Wandié la classe multigrade élémentaire, la classe maternelle, la mosquée, l'arbre sacré, le site de transformation des produits de mer par les braves femmes, etc.
Une petite fête s’ajoutera à la visite. Vous danserez le Yippi avec les femmes du village. En fait le Yippi est une calebasse ornée de petits coquillages et peinte en rouge et bleu qu'une femme tourne tout en chantant et dansant avec les autres femmes. La calebasse est de temps en temps tendue aux visiteurs afin qu’ils y mettent quelque chose comme de l’argent ou des cadeaux. Le Yippi est aussi utilisé lors des cérémonies comme les mariages et baptêmes. La visite se terminera par une séance d'échanges avec les villageois.

Découverte de l'île aux oiseaux en pirogue traditionnelle
Durée : 1/2 journée
Date : De Novembre à Mai
Vous vous lèverez avant le soleil, et par le grand bolong, la balade découverte se fera à bord d’une pirogue dans le delta du Saloum. Complexe écologique exceptionnel situé à proximité de Mar Lodj et Ndangane, l'île aux oiseaux abrite plusieurs milliers d’oiseaux répartis en 95 espèces. Les concentrations de limicoles, pélicans, cormorans, flamants roses, aigrettes, hérons, sternes, martins pêcheurs, etc. offrent un spectacle captivant sur les parcours de l'île. Ultime sanctuaire où la faune et la flore de palétuviers demeurent les principaux centres d’intérêts de centaines de mammifères, de reptiles, de cétacés, d’amphibiens, etc. et d’hominidés surtout. Dans ce monde presque parfait, l’harmonie et la communion de toutes ces espèces confondues feront de votre visite des moments inoubliables au sein de cette nature millénaire.

Cueillette d’huîtres de mangrove en canoë kayak
Durée
: 1/2 journée
Date
: D'Octobre à Juin
Pour ce qui est d’une bonne action, c’est déjà accompli dans la matinée. Munis de vos serpes comme les druides, vous irez en canoë kayak non pas à la quête de gui mais à la cueillette d’huîtres. A marée basse, vous les trouverez accrochées sur les racines des palétuviers dans les zones où l’ostréiculture est pratiquée durant la période allant d'octobre à juin. Des méthodes originales permettent la cueillette des huîtres sans pour autant mettre en danger la mangrove. Vous apprécierez de près les racines des palétuviers : véritables ancres végétales qui assurent leur stabilité et protègent les côtes de l’érosion marine. Echasses aériennes pour le rhizophora ou stalagmites pour l’avicénnia. Leur souplesse leur permet de se plier au mouvement de la marée. Comme les premiers hommes, nous avons vécu de chasse, de pêche, pourquoi pas de cueillette.

Reboisement de la mangrove
Durée
: 1/2 journée
Date
: D'Août à Septembre
Après le réveil et un copieux petit déjeuner, c’est parti pour une matinée de reboisement. Ensemble avec les groupements locaux, vous passerez quelques heures sous un soleil d’aplomb pour prouver votre responsabilité envers Dame Nature. Le reboisement consiste à cueillir des propagules bien mûres de palétuviers ou ramasser celles déjà tombées puis à procéder à leur repiquage. Composante principale de la flore du delta du Saloum, les palétuviers restent cependant exposés à la merci et à l’inconscience de la machine humaine. Vous participerez au développement, et ceci dans le cadre de rappeler qu’ailleurs la mangrove demeure l’un des écosystèmes les plus importants et les plus productifs au monde.

Balade en canoë kayak
Durée
: 1/2 journée
Date
: Toute l'année
Vous embarquerez dans un canoë kayak, un mode de déplacement écologique et respectueux de l'environnement, pour s'offrir la nature en toute liberté. Au fil de l'eau dans les bolongs du delta du Saloum et à votre rythme vous découvrirez les beaux paysages et le fabuleux écosystème qu'est la mangrove. Vous apprécierez de près les racines des palétuviers : véritables ancres végétales qui assurent leur stabilité et protègent les côtes de l’érosion marine. Le canoë kayak est une activité facile, sportive, agréable et naturelle. La navigation est tranquille dans le bras de mer. Vous serez surpris par les merveilleuses lumières et couleurs de l'eau qui font le charme de ce loisir.

Journée de pêche
Durée
: 1 journée
Date
: Toute l'année
Au réveil tout va changer dans un monde à quatre éléments : terre, mer, mangrove, ciel. C’est à travers ce décor que débutera votre partie de pêche en pirogue traditionnelle dans cette Amazonie africaine. Soyez néophyte, aiguiseur de couteaux, passionné de la pêche nous vous ferons découvrir à travers la multitude de bolongs une journée exclusive dans les meilleurs endroits de pêche, où les prises varieront entre barracudas, capitaines, mérous bronzés, dorade, coryphènes, raies pastenagues ou guitares, ombrines, carpes rouges, etc. Les eaux calmes du delta du Saloum sont parmi les plus poissonneuses du monde et sont un paradis pour les pêcheurs.

Journée brousse hors des sentiers battus
Durée
: 1 journée
Date
: Toute l'année
Nous vous proposons une journée de découverte au cœur de l’Afrique et de sa brousse. Départ le matin de Cap Marniane pour Mar Lodj, une pirogue vous mènera à l’embarcadère de Ndangane. Delà un véhicule 4x4 sera mis à votre disposition pour l’escapade en brousse. Vous pourriez découvrir le marché hebdomadaire, riche en couleur, lieu de rencontres et d’échanges de marchandises de toutes sortes. Vous irez à la découverte et à la rencontre des populations locales nomades ou sédentaires d'ethnies et de cultures différentes (pasteurs peuls, diolas, sérères niominkas). Ici nous parlons de pistes, et l’enjeu est si particulier qu’à chaque borne vous pourrez perdre quelque chose dans le véhicule. Après la visite d’une école de brousse, à l'heure du déjeuner, vous marquerez une pause pour le casse-croute, un pique-nique dans un verger sous l’ombrage des manguiers ou des anacardiers.
Vous continuerez le périple dans l'après midi. Au delà des nids de poule, c’est par des cratères et crevasses que vous arriverez au village de Fadial. Au retour par la palmeraie vous apprécierez la termitière. Enfin vous serez devant et à l’intérieur du plus vieux et du plus gros baobab de l’Afrique de l’Ouest. La légende l’a dit : qui entre et ressort d’un baobab rajeunit de 10 ans…Profitez en…Vous découvrirez une Afrique profondément encrée dans ses traditions.

Visite du village de Djilor, royaume d’enfance de Senghor
Durée
: 1/2 journée
Date
: Toute l'année
Village maternel d'un ministre et académicien français ? Hé oui, c'est à Djilor Djidiack, en plein terroir sérère qu'est né Léopold Sédar Senghor (1906-2001), le poète-président. Ce village dans un écrin de verdure, au bord de la lagune, a de quoi susciter la curiosité de plus d'un visiteur, pour avoir inspiré les poèmes de Senghor. Djilor Djidiack, Ndangane Sambou, Mbissel, Simal, Joal-Fadiouth et Fimela, parmi d'autres localités, constituent le royaume d'enfance tant chanté par l'un des piliers de la Négritude. La maison où vécut sa mère existe toujours à Djilor. Outre cet aspect historique qui lui a redonné sa célébrité d'antan lors des funérailles du fils du village, Djilor est une localité à visiter si vous prévoyez de rester plusieurs jours dans le Sine-Saloum. Le paysage est beau et les hommes y vivent en communion entourés de forces mystérieuses invisibles de la nature environnant. La vie rurale y est plus que jamais la règle dans ce village qui ne vit que grâce à l'agriculture et à la pêche artisanale.

Visite du village de Palmarin, le paradis des cocotiers et des palmiers
Durée
: 1 journée
Date
: Toute l'année
En bordure d’océan, Palmarin offre 30 km de belles plages de sable fin et une réserve naturelle communautaire appréciée pour son magnifique paysage de mangrove, le calme et l'observation des oiseaux. Cette charmante localité qui porte bien son nom : c'est le paradis des cocotiers, palmiers rôniers et palmiers à huile en tous genres ! Ce n'est pas pour rien que chaque année, en saison de vin de palme, la petite localité alimente toute la région en "fossing", le nom sérère du vin de palme. Entre immensités de terres nues rongées par le sable, forêts de rôniers, lagunes survolées par des milliers de pélicans et petits villages traditionnels sérères vous ne vous ennuierez pas sur le trajet. Palmarin est réellement pittoresque, des coquillages partout, y compris dans les murs des maisons. Palmiers et cocotiers sont omniprésents dans ce havre de paix et de calme. Les salines, paysage lunaire alternant les trous d’eau et les tas de sel, sont présentes. Ces curieux marais salants creusés par les hommes sont inlassablement exploités par les femmes. La pêche traditionnelle et moderne, le séchage des poissons et coquillages, l’agriculture, l’artisanat, l’élevage constituent d’autres activités économiques.

Cap Marniane : Images activités et découvertes

 

Sénégal nature et culture en images


Photos du Sénégal proposées à tous ceux qui rêvent de ce beau pays. EcoPhotos

EcoVidéos


Vidéos du Sénégal proposées à tous ceux qui rêvent de ce beau pays. EcoVidéos
Séjour écotouristique à la carte
Dates de départ
A vous de décider !
Demandez un devis
Il n'y a aucune limite (budget, nombre de voyageur, date, durée, etc.) à ce que vous pouvez nous soumettre.
Code de conduite
Conditions de ventes
artdeco-h-328x140-3.jpg