Merveilles naturelles et culturelles

Guet-Ndar, le vieux quartier atypique des pêcheurs de la langue de Barbarie

Guet-Ndar, le vieux quartier atypique des pêcheurs de la langue de Barbarie

Guet-Ndar est situé dans la langue de Barbarie à Saint-louis. A partir du pont Moustapha Malick Gaye, une belle vue panoramique permet d’apercevoir un quartier populeux, dense et vivant, des ruelles étroites. Derrière les clôtures de bois, de tôles ou de parpaings, les maisons en dur sont aussi nombreuses que les baraques. Mais toutes les constructions frappent par leur petite taille et leur entassement dans un espace réduit. Ce vieux quartier des pêcheurs, atypique, déroule sa belle carte, exhibe fièrement ses vieilles chaumières, attrayantes dans leur prodigieux enchevêtrement, sa grande mosquée qui trône imperturbable au milieu de Lodo et de Pondokholé (sous-quartiers), les milliers de pirogues qui s'alignent tous les jours sur la plage, le site de Diamalaye où on débarque la sardinelle, et le cimetière « Thiaka Ndiaye » où on découvre des tombes hérissées de piquets de bois ou de fer, recouvertes de filets de pêche qui, à l’origine, étaient l’unique moyen de protéger les sépultures contre les chacals et les chiens errants. Guet-Ndar est un monde exceptionnel, un havre de paix où on élève le ton à sa guise, où un voisin peut se permettre de réprimander et de corriger sévèrement un enfant têtu et récalcitrant, un endroit paradisiaque où, grâce à une solidarité agissante, on s’évertue à rendre d’énormes services à son prochain sans ostentation.

Réserve de Bandia, la mythique faune africaine à la portée de tous

Réserve de Bandia, la mythique faune africaine à la portée de tous

La réserve de Bandia constitue un petit joyau de réussite écologique par la régénération surprenante de sa flore et la réintroduction de grands mammifères d'Afrique, disparus parfois depuis des siècles, sous la pression démographique et le braconnage.
Voici ce qu'en dit le guide Mondios : "A mi-chemin entre Thoiry et, en réduction, du Ngorongoro tanzanien ou du Masaï-Mara kényan, la réserve de Bandia, invite à d'agréables safaris photographiques. A la fois proche de la capitale et des plages de Saly-Portudal, elle met la mythique faune africaine à la portée de tous".
Vous découvrirez la plupart des mammifères d'Afrique : rhinocéros blancs, zèbres, girafes, buffles, élands de Derby, éland du Cap, etc, et plus de 120 espèces d'oiseaux. Outre les animaux et la nature, le visiteur peut également découvrir des pyramides sérères avec chambre mortuaire reconstituée, tombeau de griots au creux d'un baobab millénaire contenant d'authentiques ossements humains, meule de charbonnier, cases peuls, etc.

La réserve naturelle de Somone

La réserve naturelle de Somone

La Somone, sur la Petite-Côte, est un petit village niché au cœur d’une magnifique lagune. D’une superficie de 700 ha, la lagune, classée réserve naturelle, recèle un merveilleux plan d'eau planté de palétuviers où nichent de nombreux oiseaux : pélicans, hérons et aigrettes, flamands roses... Entre la lagune et la forêt de baobabs, le tann, vaste zone sableuse, est plus ou moins inondé selon les marées ou les pluies à l’hivernage. Le site mérite d'être admiré. Une lagune bordée de palétuviers, les seuls arbres au monde à vivre dans l’eau salée, des dunes dorées, la plage de sable fin, les vagues de l’océan constituent un paysage remarquable.

La réserve naturelle de Popenguine

La réserve naturelle de Popenguine

La réserve est constituée principalement par une savane soudano-sahélienne faisant partie de la Petite-Côte. Elle est bordée par l'océan Atlantique sur sa partie occidentale, avec une zone littorale constituée d'une succession de falaises surplombant des plages de sable fin, et dont la plus imposante est celle du Cap de Naze, qui s'élève à une hauteur de 74 m au-dessus de l'océan. La partie continentale est constituée par une zone de collines (de 20 à 80 m de hauteur) recouverte d'une épaisse cuirasse rouge et d'une végétation essentiellement constituée d'acacias. Les petits marigots temporaires s’écoulent dans une lagune isolée de l’océan par une digue. Avec une superficie de plus de 1 009 hectares, cette réserve jouit d'un statut spécial car elle est cogérée par la Direction des Parcs Nationaux et les populations locales. Les espèces dominantes sont surtout Acacia senegal, Acacia raddiana et dans une moindre mesure Adansonia digitata, Zizyphus mauritiana, Boscia senegalensis et Combretum micranthum. La faune est riche de 195 espèces d’oiseaux dont Le rollier à ventre bleu (Coracias cyanogaster). Les guibs harnachés, les sylvicapres de grimm, les porcs-épics, les callitriches, les chacals à flancs rayés, les mangoustes, les civettes, etc. sont également présents dans la réserve. Les visiteurs peuvent découvrir la faune, les paysages avec les vues panoramiques sur la région, et de nombreux sites culturels.

Dakar, une ville magnifique et chaleureuse

Dakar, une ville magnifique et chaleureuse

Dakar, ville très accueillante, synonyme de chaleur, de joie et d'ambiance, capitale du Sénégal et ancienne capitale de l’Afrique occidentale française, est bâtie sur un magnifique site, la presqu’île du Cap-Vert, adossée à l’océan atlantique et délimitée par deux caps : au Nord, la pointe des Almadies, avec à l’Est les plages de Ngor, Yoff et Cambérène. Sa situation à l'extrémité occidentale de l'Afrique a favorisé l'installation des premiers colons, puis le commerce avec le Nouveau Monde, et lui confère une position privilégiée à l'intersection des cultures africaines et européennes. A la beauté des infrastructures héritées de l'époque coloniale se sont ajoutés des édifices et sites d’attraction plus récents tels la Porte du Troisième millénaire dominant la corniche, le village artisanal de Soumbédioune... D’autres merveilles vous laisseront aussi un souvenir impérissable.

Page 2 sur 5

Sénégal nature et culture en images


Photos du Sénégal proposées à tous ceux qui rêvent de ce beau pays. EcoPhotos

EcoVidéos


Vidéos du Sénégal proposées à tous ceux qui rêvent de ce beau pays. EcoVidéos
artdeco-h-328x140-2.jpg

EcoReportages

 

Ecotourisme : Niokolo Koba, à la découverte d’une riche réserve de biosphère

Le chef de l’Etat, Macky Sall, a bouclé un séjour de quatre jours dans la région de T...

 

Le Sine-Saloum, l'univers de la mangrove et des bolongs

Du Sénégal, on évoque souvent Dakar la tumultueuse ou Saint-Louis la coloniale, n’oub...

 

LES DIVINITES COTIERES - Dans les antres sacrés des Lébous

Le long de la côte du Sénégal, de Saint-Louis à la Casamance, il existe des divinit...

EcoVidéos

Voir la Vidéo
Voir la Vidéo
Voir la Vidéo
Voir la Vidéo