Gorée, patrimoine de l'humanité


Au large des côtes du Sénégal, en face de Dakar, Gorée a été du XVe au XIXe siècle le plus grand centre de commerce d'esclaves de la côte africaine. Tour à tour sous domination portugaise, néerlandaise, anglaise et française, son architecture est caractérisée par le contraste entre les sombres quartiers des esclaves et les élégantes maisons des marchands d'esclaves. L'île de Gorée reste encore aujourd'hui un symbole de l'exploitation humaine et un sanctuaire pour la réconciliation.
Classée patrimoine historique mondiale par l’UNESCO depuis 1978, Gorée vous fera revivre le passé de par les vestiges encore conservés à l’île. Ce site historique est l'un des plus visités au monde. Accueillant tout au long de l’année des touristes d’horizons divers.

Historique

L’histoire de l’île de Gorée est une histoire qui a dépassé son temps et son époque. Découverte en 1444 par des marins portugais sous la houlette de Denis Dias, l’île fut baptisée "Palma" également appelée "Beseguiche" dans des documents d'époque. Quant aux populations locales, elles l'appelaient "Bir" ou "Ber". En 1588, la marine hollandaise conquit l’île et la rebaptisa "Goede reede" (= bonne rade) d’où son nom de Gorée.

Successivement conquise par les Portugais, les Hollandais, les Français, les Anglais et la France en 1817, Gorée était la plaque tournante pour les navires européens à destination de l'Amérique et de l'Asie. Avec l’abolition de l’esclavage en 1848, l’île devient un lieu de forte convergence touristique. A partir de 1929, Gorée est annexée à la capitale.

L'histoire de Gorée est en effet marquée par quelques éléments qui fondent l'intérêt touristique du site :

  •  La riche société métisse du XVI siècle, née à la suite de l'arrivée des Portugais sur l'île, représentée à travers l'image des "Signares", dont la vie fastueuse retentit encore aujourd'hui dans les maisons de pierre que constituent l'île.
  • La traite atlantique, dont Gorée constituait la dernière étape en sol africain, a été pour quatre siècles un élément caractéristique de la vie de l'île. Gorée est dominé par ce passé avec la Maison des Esclaves, les zones de détention et les forts militaires. Les esclaves étaient entassés sur la petite île dans l'attente d’être embarqués définitivement sur les gros navires négriers à destination des Amériques.
  • L'architecture de l'île est caractérisée par le basalte, une roche noire volcanique locale, le matériel de construction avec lequel les esclaves venaient contraints à édifier les riches maisons des blancs et des métisses, dans la période qu’ils passaient sur l'île dans l'attente d'être embarqués pour leur dernier voyage.

Présentation

Située à quelque quatre kilomètres au large de Dakar, plus précisément au centre de la rade que forme la côte sud de la presqu'île du Cap-Vert, l'île de Gorée offre un abri sûr pour le mouillage des navires. Ainsi, depuis le XVe siècle, plusieurs nations européennes en ont fait un enjeu.

Classée Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESCO, cette île d'une superficie de 28 hectares est splendide avec ses maisons coloniales du 18ème siècle aux façades ocres, roses, jaunes et aux volets bleus et ses rues étroites colorées par les bougainvillées. C’est un des endroits les plus attachants du Sénégal. Cette île sans voiture attire, charme et fascine les visiteurs qui sont particulièrement émerveillés en déambulant dans ses ruelles étroites et paisibles. Aujourd'hui, l'île abrite de nombreuses résidences secondaires et accueille quotidiennement de nombreux visiteurs. Plusieurs sites sont dignes d'intérêt :

  • le Musée Historique, dans le fort d'Estrées, où l’histoire du Sénégal est passée en revue, de la préhistoire à l'indépendance, en passant par la période coloniale
    Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 14h30 à 17h
  • le Musée de la Femme qui présente des vitrines très originales sur le rôle des femmes sénégalaises dans les sociétés traditionnelle et moderne
    Ouvert du mardi au dimanche de 10h30 à 13h et de 14h à 17h30 (14h à 16h30 le samedi et le dimanche)
  • le Musée de la Mer, connu pour ses collections de poissons et de mollusques marins
    Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 14h30 à 18h
  • la Maison des Esclaves, elle a été construite par les Hollandais à la fin du XVIIIe. Sa couleur rose, l'arrondi de ses lignes, la paix qui règne sur la cour, ne sauraient gommer les horreurs dont elle fut témoin
    Ouverte du mardi au dimanche de 10h30 à 12h et de 14h30 à 18h (15h à 18h le vendredi)
  • deux édifices religieux, la plus ancienne Mosquée en pierre du pays, l'Église de Saint Charles Borromée, achevée en 1830, dépend de l’Ordre de Malte, son escalier en fer forgé a été fondu dans les ateliers de la marine française
  • des bâtiments militaires, au Nord le Fort d'Estrées, un fort rond et massif qui domine le port et qui aujourd'hui abrite le Musée Historique, et au Sud le Fort Saint Michel (ou Castel), sur une basse colline que domine le village
  • parmi les bâtiments civils, les maisons privées en pierre ou en briques, avec leurs vérandas, les balcons et les colonnades, constituent dans leur ensemble un monument, soit comme symboles de la traite des esclaves, soit pour la richesse des couleurs et des styles. Il y a en outre des nombreux bâtiments, appartenant à l'Etat, un temps résidences des dirigeants de l'administration coloniale française.


IMAGES : Gorée, patrimoine de l'humanité

VIDEO : La Maison des esclaves de Gorée

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

En savoir plus

Gorée, un autre monde à 20 minutes de Dakar
Gorée, l'île du souvenir à quelques encablures de Dakar

 

Sénégal nature et culture en images


Photos du Sénégal proposées à tous ceux qui rêvent de ce beau pays. EcoPhotos

EcoVidéos


Vidéos du Sénégal proposées à tous ceux qui rêvent de ce beau pays. EcoVidéos
artdeco-h-328x140-4.jpg

EcoReportages

 

Ecotourisme : Niokolo Koba, à la découverte d’une riche réserve de biosphère

Le chef de l’Etat, Macky Sall, a bouclé un séjour de quatre jours dans la région de T...

 

Le Sine-Saloum, l'univers de la mangrove et des bolongs

Du Sénégal, on évoque souvent Dakar la tumultueuse ou Saint-Louis la coloniale, n’oub...

 

LES DIVINITES COTIERES - Dans les antres sacrés des Lébous

Le long de la côte du Sénégal, de Saint-Louis à la Casamance, il existe des divinit...

EcoVidéos

Voir la Vidéo
Voir la Vidéo
Voir la Vidéo
Voir la Vidéo