EcoReportages

A la découverte de l'île aux coquillages : Fadiouth, entre l’artificiel et l’irrésistible

A la découverte de l'île aux coquillages : Fadiouth, entre l’artificiel et l’irrésistible

Considérée par certains comme la plus belle l’île du Sénégal, Fadiouth regorge d’éléments qui lui sont spécifiques. C’est ici que l’on retrouve des coquillages en lieu et place du sable. Dans cette île également, lorsqu’il y a marée basse, le littoral abrite un terrain de football pour les jeunes du village. Et pour couronner le tout, l’île aux coquillages révèle à ses hôtes un cimetière commun où catholiques et musulmans partagent la dernière demeure.

Casamance, creuset de diversités

Casamance, creuset de diversités

La Casamance ne laisse personne indifférent quand elle apparaît pour la première fois aux yeux du voyageur. Que l’on soit attiré par le tourisme  ou par la vie professionnelle, elle laisse à tous ceux qui l’ont connue un souvenir durable, voire ineffaçable. La beauté de sa nature généreuse, la douceur et la gentillesse de ses populations sont des bienfaits recherchés par le tourisme le voyageur en quête de repos de quiétude loin de la ville et de ses pollutions résultats d’une civilisation industrielle mal maitrisée.

Tata et arbre Moussa Molo Baldé : Ces sites mythiques et mystiques de Kolda

Tata et arbre Moussa Molo Baldé : Ces sites mythiques et mystiques de Kolda

A Kolda, le mythique se confond avec le réel. Le tata de Moussa Molo Baldé (fort où il se retranchait du temps de la résistance), implanté au nord de la commune de Kolda, dans la communauté rurale de Ndorna, ainsi que le gigantesque caïlcédrat portant le nom de l’ancien souverain, qui trône fièrement au cœur de Kolda à un jet de pierre du camp militaire Moussa Molo Baldé, sont les symboles de ce mysticisme koldois. On raconte beaucoup de choses sur ces sites. Vrai ou faux, nombre de Foulabés y croient dur comme fer.

La socialisation chez le peuple Bassari : Danser le yanga pour devenir un Homme

La socialisation chez le peuple Bassari : Danser le yanga pour devenir un Homme

Dans la société bassarie, on ne naît pas homme, on le devient. Il faudra passer par l’étape d’initiation. Un samedi de fête durant laquelle, la communauté célèbre les jeunes admis dans la cour des adultes. L’initié devra danser le yanga devant ses parents et les sages bassari pour recevoir son parchemin qui lui ouvre des perspectives sociales valorisantes.

Chute de Dindifélo : la cascade majestueuse

Chute de Dindifélo : la cascade majestueuse

Au fur et à mesure, le bruissement de l'eau se rapproche. Le temps de longer un petit cours d'eau, voilà qu'apparaissent les fameuses chutes de Dindifélo, après 25 minutes de marche. Dindifélo, l'image qu'offre la cascade est fantastique. Une vue panoramique permet d'en mesurer toute la beauté. Du bassin de réception jusqu'au sommet de la montagne que les nuages viennent taquiner, en cette fin de matinée pluvieuse, la main de Dieu a laissé une empreinte indélébile. Telles des briques superposées, la stratification de la roche est fabuleuse. Un kaléidoscope de couleurs se retrouve dans cet agencement naturel. Et le reflet sur l'eau trace les contours d'un arc-en-ciel.

Page 4 sur 7

Sénégal nature et culture en images


Photos du Sénégal proposées à tous ceux qui rêvent de ce beau pays. EcoPhotos

EcoVidéos


Vidéos du Sénégal proposées à tous ceux qui rêvent de ce beau pays. EcoVidéos
artdeco-h-328x140-1.jpg

EcoReportages

 

Ecotourisme : Niokolo Koba, à la découverte d’une riche réserve de biosphère

Le chef de l’Etat, Macky Sall, a bouclé un séjour de quatre jours dans la région de T...

 

Le Sine-Saloum, l'univers de la mangrove et des bolongs

Du Sénégal, on évoque souvent Dakar la tumultueuse ou Saint-Louis la coloniale, n’oub...

 

LES DIVINITES COTIERES - Dans les antres sacrés des Lébous

Le long de la côte du Sénégal, de Saint-Louis à la Casamance, il existe des divinit...

EcoVidéos

Voir la Vidéo
Voir la Vidéo
Voir la Vidéo
Voir la Vidéo