PROMOTION DU TOURISME DURABLE - Les parcs nationaux, nouveau talon d'Achille du tourisme durable


Le Parc National de Nokolo Koba du Sénégal à l'exemple d'autres parcs de la sous région pourraient bénéficier d'un projet de revalorisation de leurs ressources afin d'apporter de la plus value dans le cadre d'un tourisme durable tout en luttant efficacement contre la pauvreté. Ce projet a été le prétexte d'une table ronde lors de la 4ème Conférence des bailleurs de fonds pour le financemrnt du Projet régional sur le développement du tourisme durable dans un réseau dépares transfrontaliers et aires protégés en Afrique de l'Ouest qui s'est ouvert hier en marge de la 2ème Edition du Ticaa.

Apporter un revenu supplémentaire au niveau local, faire en sorte que le tourisme protège les parcs, mais aussi assurer l'intégration sous régionale, tel est l'objectif de cet ambitieux projet régional. Les pays bénéficiaires que sont le Bénin, le Burkina Faso, la Gambie, la Guinée Bissau, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal et la Sierra Leone, à travers ce dessein, devront promouvoir le tourisme durable tout en préservant l'environnement. Il devra renforcer les services touristiques mais aussi soutenir les entreprises transfrontalières. Pour le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye, « ce projet s'inscrit dans la dynamique émergence de développement d'un vaste marché de tourisme extrarégional en contribuant au développement régional grâce au tourisme transfrontalier ». Et pour cause, 945 000 personnes ont, au cours de l'année 20l0, traversé les frontières allant d'un pays à un autre, ce qui constitue un flux porteur d'un marché en développement ; car, selon les statistiques au niveau mondial, le tourisme a atteint plus de 6,7%, soit l'équivalent de 58 millions de voyageurs de plus qu'en 2009 ; l'année 2010 a enregistré 935 millions de touristes avec une nette progression pour le continent africain qui a connu une hausse de l'ordre de 6%. La pertinence de ce projet qui intervient dans un contexte de changement climatique, d'où l'aspect de la protection de l'environnement qui est à saluer dans ce projet. Celui-ci « vise à développer ce secteur par la valorisation de ressources locales tout en permettant de cibler une niche particulière avec le positionnement du segment écotourisme qui produit une forte croissance », a rappelé le chef du gouvernement sénégalais, Souleymane Ndéné Ndiaye. En outre, il permettra de booster plusieurs autres secteurs dont l'agriculture, la pêche, l'élevage, l'artisanat, la culture, les télécommunications, le commerce et les services. Ce qui pousse Souleymane à dire que ce projet permettra d'améliorer le potentiel d'exportation du Sénégal afin que le tourisme fasse partie des locomotives du Pib national. L'Agence de coopération internationale coréenne KOICA qui a fait les études de faisabilité a assuré son soutien dans la mise en œuvre effective de même que l'Organisation de la Conférence Islamique.
Quelque 10 pays d'Afrique de l'Ouest, 4 aires protégées, 3 bassins versants et 28, 508 milliards de Francs Cfa sont concernés par ce projet qui s'inscrit dans une dynamique de tourisme durable pour contribuer sensiblement à la réalisation d'ici la date butoir de 2025 de l'Objectif du Millénaire pour le Développement (Omd). Le financement du projet qui s'élève à un peu plus de 43 millions d'euros, soit environ 28,5 milliards de francs Cfa. Dans le court terme (dans les trois premières années), les investissements sont estimés à 21,3 millions d'euros, soit un peu plus de 13,9 milliards de francs Cfa. Il est attendu des bailleurs la mobilisation effective des fonds nécessaires, l'engagement ferme des bailleurs pour une réussite du projet.

28 MAI 2011 POINT DU JOUR

 

 

Sénégal nature et culture en images


Photos du Sénégal proposées à tous ceux qui rêvent de ce beau pays. EcoPhotos

EcoVidéos


Vidéos du Sénégal proposées à tous ceux qui rêvent de ce beau pays. EcoVidéos
artdeco-h-328x140-3.jpg

EcoReportages

 

Ecotourisme : Niokolo Koba, à la découverte d’une riche réserve de biosphère

Le chef de l’Etat, Macky Sall, a bouclé un séjour de quatre jours dans la région de T...

 

Le Sine-Saloum, l'univers de la mangrove et des bolongs

Du Sénégal, on évoque souvent Dakar la tumultueuse ou Saint-Louis la coloniale, n’oub...

 

LES DIVINITES COTIERES - Dans les antres sacrés des Lébous

Le long de la côte du Sénégal, de Saint-Louis à la Casamance, il existe des divinit...

EcoVidéos

Voir la Vidéo
Voir la Vidéo
Voir la Vidéo
Voir la Vidéo